Agent immobilier VS agent immobilier numérique : qui est le meilleur ?

Évolution oblige, l’ère numérique touche aujourd’hui presque tous les domaines, les consommateurs utilisant désormais le web pour acheter vêtements, nourritures, voitures… sans bouger de chez eux. Quel impact ont les nouvelles technologies dans le domaine de l'immobilier ? Le métier d'agent immobilier est-il menacé ?

Agent immobilier poignée de main

L’immobilier très présent sur le web

Le secteur de l’immobilier se tourne de plus en plus vers le numérique. Les nouveaux systèmes sont de plus en plus nombreux sur la toile, on peut citer par exemple les recherches sélectives, les portails multi-annonces ou encore le système de visite virtuelle. Quoi de plus pratique que visiter une maison ou un appartement depuis son salon sans se déplacer ? Difficile de résister à toute cette technologie de pointe, au grand dam des agents immobiliers «classiques».

La résistance s’organise…

Cette révolution dans l’univers de l’immobilier n’a pas anéanti pour autant le travail des agents « réels ». En effet, le virtuel a certes peut-être pris le dessus côté annonces qui sont majoritairement basculées en ligne, mais les professionnels de l’immobilier dominent toujours en matière de transactions, et les chiffres publiés par l’organisme de réflexion France Stratégie le confirment. Selon cet organisme, rattaché au Premier Ministre, les agents conservent aujourd’hui 60% des ventes immobilières par rapport aux transactions en ligne. La répartition du marché des ventes reste donc plus ou moins stable, tout comme les honoraires de ces professionnels qui restent élevés (4.5% à 5% du montant), et ce, malgré la montée en puissance du numérique.

Facebook, adversaire potentiel des agents

Ainsi, le métier d’agent immobilier n’est pas menacé par toute cette transformation numérique, du moins pour l’instant, mais jusqu’à quand ? Ce qui est sûr en tout cas, c’est que l’avancée technologique ne va pas s’arrêter en si bon chemin. À l’image du géant Facebook qui s’apprête à lancer des filiales qui joueront le rôle des agences classiques avec en plus « une puissance de calcul pour contrôler le processus de recherche du consommateur ». Un concurrent « virtuel » des agents immobiliers. Google projette également de lancer un projet similaire.
Les agents immobiliers trouveront-ils le moyen de garder leur place dans l’univers de l’immobilier ou le virtuel prendra-t-il un jour le dessus les obligeant à changer de métier ?

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements