Toulouse et l’immobilier : une combinaison gagnante ?

En 2017, les prix de l'immobilier ont augmenté en moyenne de 2 % sur le territoire français. Une tendance qui s'est répercutée sur de grandes villes, comme Toulouse. Malgré cette légère hausse, la ville rose ne cesse d'intéresser investisseurs et locataires, notamment grâce à des prix d'achat et de location attractifs. Des atouts qui s'ajoutent aux autres caractéristiques de la ville : pôle économique, croissance démographique, population jeune, projets immobiliers en développement...

Toulouse immobilier investissement

Toulouse : avantages et intérêts pour y investir

Des prix accessibles pour tous

Chaque année, Toulouse accueille environ 15 000 nouveaux habitants, une croissance importante témoignant de sa popularité. Mais que rend cette ville si attractive ?
Lors d’une location ou d’une acquisition immobilière, il faut prendre en compte plusieurs critères dont deux primordiaux : le prix et l’emplacement. De ce côté là, Toulouse propose des biens situés en centre-ville mais aussi en proche banlieue à des tarifs attractifs.

En 2016, le prix moyen du loyer était de 10,5 €/m². De quoi intéresser les locataires désirant s’installer dans une métropole, loin des prix de Paris et d’Ile-de-France.

Le marché locatif toulousain est riche de logements situés en périphérie, dans de nouveaux quartiers rénovés (Borderouge, Montaudran…) mais aussi dans l’hypercentre (Carmes, François

immeuble toulouse investissement

Verdier, Jeanne d’Arc…). Le loyer médian s’élève à 8,5 €/m² dans les zones les plus éloignées du centre et atteint 12,5 €/m² pour le centre ville. Des différences palpables mais qui ne sont pas rédibitoires pour les cadres, jeunes actifs et étudiants souhaitant s’implanter dans la ville rose.

Cet atout financier est également visible sur les prix d’achat des biens, qu’ils soient neufs ou anciens.

2 650 €
Le prix médian du m² à Toulouse en 2017 était de 2 650 €, tous types de biens confondus.

En comparaison, Bordeaux affiche un prix médian du m² de 3 800 € tous types de biens confondus. La métropole girondine est devenue la deuxième ville la plus chère de France après Paris, une position que lui a valu l’inflation de +15 % de ses prix en 2017.

Acquérir un T3 de 78 m², dans le quartier prisé et cossu des Carmes, coûtera en moyenne 361 000 €.

Une métropole dynamique en pleine croissance

Classée quatrième plus grande ville de France avec 453 317 habitants, Toulouse dispose également d’un bassin d’emploi riche et en développement constant. Près d’un tiers de sa population se situe dans la tranche d’âge 15/29 ans, renforçant la part d’étudiant et de jeune actif. Une répartition qui s’explique par la présence de grandes entreprises porteuses comme Airbus, Thalès, Continental ou encore l’Oncopôle ainsi que le pôle universitaire et le climat de vie toulousain.

La ville rose est dotée d’avantages non négligeables pour l’investissement immobilier :

  • Bonne croissance démographique et une population jeune et active
  • Bassin d’emploi riche, synergie avec les grandes industries et centre de recherche
  • 3e ville universitaire de France, opportunité de locations
  • Loyer et prix du m² compétitifs et en deçà d’autres grandes métropoles

Toulouse reste donc abordable et rentable pour les acheteurs comme pour les locataires. De plus, sa force économique ainsi que sa croissance démographique en font une métropole idéale pour l’investissement locatif. Autant de conditions optimales pour investir dans un bien en loi Pinel à Toulouse et profiter du charme du sud.

Les projets immobiliers, une synergie au service de Toulouse

Afin de maîtriser sa forte croissance démographique, Toulouse ainsi que les promoteurs immobiliers ont démarré de nombreux programmes de construction. La Cartoucherie, Saint-Orens, Borderouge… : autant de quartiers où les constructions de logements neufs contribuent au développement et à l’attractivité. L’année 2017 a été particulièrement propice pour ce secteur. Environ 21 700 nouveaux logements sortent de terre annuellement, soit une hausse de 9,9 %.

Le projet Toulouse Euro Sud-Ouest, quant à lui, vise à aménager les environs de la gare Matabiau. L’objectif étant d’améliorer les infrastructures de la gare routière ainsi que de la gare ferroviaire. La

Construction gare Matabiau

construction de la tour d’Occitanie rentrera également dans le cadre de ce projet. Celle-ci accueillera plusieurs bureaux, des logements flambants neufs, un hôtel Hilton, un restaurant panoramique… Une oeuvre architectural qui témoigne elle aussi du dynamisme de la métropole toulousaine.

La ville étend donc sa périphérie mais agrandit également son centre. Une stratégie intéressante car son développement est moins « sauvage » et effréné que dans d’autres métropoles françaises.

Quel sera la tendance immobilière en 2018 ?

Les premières estimations pour 2018 font état d’une légère augmentation des prix du mètre carré. Une hausse d’environ 2 %, semblable à celle enregistrée à la fin de l’année 2017. Un mouvement déjà amorcé puisque Toulouse a vu ses prix immobiliers grimper de « seulement » 1 % pendant le mois de janvier.

La vente et l’achat de biens, neufs comme anciens, ont de beaux jours devant eux. D’autant plus en prenant en compte les projets immobiliers de la mairie ainsi que des promoteurs. En effet, les conditions d’emprunt et les taux bas constituent des avantages essentiels qui pourront finir de convaincre les plus indécis.

En 7 ans, le pouvoir d’achat des emprunteurs a augmenté dans certaines villes comme Marseille avec + 17 m². Les habitants de la cité phocéenne peuvent acquérir 55 m² en 2018, en prenant en compte les prix et les revenus. Toulouse se classe à la quatrième place ex-aequo avec Nantes, affichant des biens de 50 m² en moyenne accessibles pour leurs habitants.

Partagez l'article :

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements