Immobilier ancien, des ventes prévisionnelles en hausse

Certains professionnels de l'immobilier dont le Crédit Foncier prévoient une hausse des ventes prévisionnelles des logements anciens pour cette année. Plus de 880 000 logements seraient susceptibles d'être vendus, un engouement pour la pierre ancienne dynamisé par des taux d'intérêt de crédit immobilier toujours bas. De plus, les politiques publiques visant à soutenir la demande ne sont pas en reste, en attestent le Prêt à taux zéro plus ou encore la loi Pinel.

Ventes biens immobiliers anciens hausse

Les ventes d’immobilier ancien en hausse

D’après les prévisions du Crédit Foncier, le marché de l’immobilier ancien devrait bondir de +4% comparé à l’année dernière, soit environ 880 000 biens anciens vendus. En trois ans, on constate une progression fulgurante de 27 % pour ce type de logement, cela peut s’expliquer par les conjonctures favorables à l’investissement immobilier. Conjonctures notamment induites par les dispositifs d’aides financières mises en place par l’Etat comme la loi Pinel et le prêt à taux zéro plus qui ont conquis bon nombres d’acquéreurs. De plus, l’évolution des normes thermiques et environnementales ainsi que les politiques d’aides du gouvernement poussent les propriétaires à rénover et améliorer leurs biens immobiliers. Une occasion pour les particuliers du bénéficier d’un logement ancien remis à neuf et ayant un certain cachet.

8 %
Dans certaines villes comme Reims, Besançon, Tours et Le Mans, les prévisions de vente de biens immobiliers anciens affichent +8 %. Ces destinations bénéficient d’une bonne attractivité étant donné qu’elles rattrapent leur retard.

Une croissance plus forte et un marché dynamique

En règle générale, la temporalité des processus liés à l’achat d’un bien immobilier se sont réduits ce qui concours à dynamiser le marché et favoriser la demande. Le Crédit Foncier estime que depuis 2014 les pratiques se sont « significativement fluidifiées » : les ménages économisent 3 mois lors de la recherche d’un logement (soit 4,4 mois maintenant contre 7 mois avant). Cette activité n’est pas la seule puisque plus de futurs propriétaires signent plus rapidement leur compromis de vente ; ils mettent moins de 12 mois à se décider dans 71 % des cas contre 53 % en 2014.
Pour finir, le Crédit Foncier prévoit que le volume des crédits à l’habitat que les banques délivrent en France approchera les 170 milliards d’euros, une hausse de 8% en un an ; en 2016 celui-ci s’élevait à 157 milliards. Une prévision qui ravi 80 % des professionnels de l’immobilier d’après le baromètre du Crédit Foncier, ceux-ci n’étaient que 35 % à être optimistes vis à vis du marché en 2015.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements