Brexit : l’immobilier de bureaux tremble

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Le vent de panique n’en finit plus de souffler et les première bourrasques caressent dangereusement l’économie britannique. En première ligne, l’immobilier de bureau.
Accueil / Actualités / Brexit : l’immobilier de bureaux tremble

Si les deux camps n’ont cessé de mentir tout au long de la campagne, ils étaient d’accord sur point : une sortie de l’Union européenne aurait un impact massif sur l’économie britannique. Eh bien, les deux camps – pro et anti Brexit – avaient raison. L’économie est en première ligne et les turbulences commencent à secouer vivement le pays.

Le premier pan a être touché est l’immobilier de bureaux. De fait, trois fonds investis dans ce type d’actifs ont gelé leurs avoirs, face au nombre démentiel de demandes de retraits d’argent. “Les dominos commencent à tomber sur le marché immobilier commercial britannique (…). Cela n’est probablement qu’une question de temps avant de voir d’autres fonds suivre le même chemin”, prédit Laith Khalaf, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Les prix vont chuter

Comme expliqué dans une précédente news, les prix dans l’immobilier vont baisser dans les semaines à venir. Le même mécanisme est à l’oeuvre dans l’immobilier de bureaux, dont les prix pourraient chuter de 20% au cours des trois prochaines années. “Les investisseurs étrangers pourraient être tentés par la chute de la livre mais ils pourraient aussi bien décider de rester à l’écart d’une économie plongée dans l’incertitude”, continue l’analyste.

C’est tout le secteur de l’immobilier qui tremble aujourd’hui. En effet, le dernier krach immobilier remonte à 2008 et les signes avant-coureurs sont étrangement similaires : à l’époque, les fonds avaient éprouvé des difficultés à faire face à leurs obligations. Exactement comme aujourd’hui.

Pas de commentaire