Brexit : quelles conséquences pour l’immobilier ?

La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne a précipité les marchés financiers dans la tourmente. Les conséquences économiques ne se font pas attendre et l’immobilier, tant français que britannique, risque d’être impacté.

Les conséquences du Brexit sur l'immobilier

Londres représente 10% du PIB du Royaume-Uni. La City est le cœur économique du pays, mais aussi l’une des capitales présentant des prix immobiliers, tant dans la vente que dans la location, parmi les plus hauts dans le monde. Par exemple, le prix moyen d’un logement parisien s’établit aux alentours de 450 000 euros, contre 730 000 euros pour un londonien.

Cependant, la sortir de l’UE devrait pousser les prix à la baisse, notamment à cause de la chute de la Livre par rapport à l’Euro. Pour faire simple, une baisse de 10% de la Livre Sterling rend le marché beaucoup plus attractif… pour les Européens, qui paient en euros. Le marché sera également plus attractif pour les Anglais, si les prix baissent.

Et en France ?

L’autre impact se passe dans l’autre sens, soit pour les Anglais désireux d’investir en France. Quand le Royaume-Uni étant encore au sein de l’UE, les propriétaires anglais payaient une taxe de 20% sur les revenus locatifs et 19% sur les plus-values immobilières. Désormais, les deux taxes s’élèveront à 33%, comme pour tous les propriétaires non-européens.

Enfin, la France était la destination préférentielle des investisseurs immobiliers britanniques, devant les Belges, les Suisse ou encore les Italiens. Les achats avaient d’ailleurs augmenté de 44% en 2015. Le changements des règles va très probablement impacter les ventes. Et le reste de l’économie britannique.

Crédit photo : Nito/Shutterstock.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements