Le Brexit révèle-t-il les failles de l’immobilier ?

Le Brexit a jeté l’économie britannique dans les eaux troubles du doute. Et si les premiers effets se propagent en Europe, le pire est peut-être à venir.

loi-pinel

Après avoir encensé le secteur, les médias semblent tout à coup très inquiet de l’avenir de l’immobilier. Et le fauteur de troubles est d’ores et déjà identifié : le Brexit. Voici le raisonnement qui cours les rédactions actuellement : l’immobilier britannique est en chute libre, les prix s’effondrent, certains fonds coupent leurs transactions parce qu’ils n’ont pas les ressources suffisantes pour payer les clients qui souhaitent retirer leurs billes, tout cela ressemble dangereusement à la crise des subprimes de 2008, allons nous revivre une telle crise ?

La situation actuelle, bien que très proche de 2008, n’a cependant pas la même ampleur. Le risque d’une crise et d’une récession mondiale semble très faible. Mais le Brexit révèle un point tout à fait central dans les placements immobiliers : le manque de liquidités des fonds de gestion.

Fermer plutôt que se ruiner

SCI, SCPI, OPCI.. Autant de placements financiers spécialisés dans l’immobilier. S’ils présentent des différences, le principe est le même : investir dans dans l’immobilier via une société. Ainsi, les investisseurs placent une partie de leur argent, généralement moins qu’un achat en direct, et touchent soit des revenus, soit bénéficient d’avantages fiscaux (loi Pinel, etc…).

Le problème est le suivant : si les investisseurs décident, pour une raison ou une autre, de retirer leur billes, la société doit racheter leurs parts. Quand beaucoup d’investisseurs décident de partir, les sommes à rembourser peuvent être énorme. C’est exactement ce qu’il se passe au Royaume-Uni, d’où la fermeture des transactions, les sociétés ne possédant pas les ressources financières pour racheter toutes les parts. Voilà, probablement, le point le plus faible des placements financiers quand des difficultés s’annoncent.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements