Vers une suspension des expulsions de personnes âgées ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Xavier Emmanuelli, médecin et homme politique français, mais aussi fondateur du SAMU social de la ville de Paris et désormais président du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées, a décidé d’alerter les pouvoirs publics quant à l’expulsion des personnes âgées, souvent isolées et sans ressources.
Accueil / Actualités / Vers une suspension des expulsions de personnes âgées ?

Le 28 Octobre dernier, Madame Carletti, âgée de 98 ans et sa fille Linda, 64 ans, se sont vues expulsées de leur logement de la ville de Nice, avec l’appui des forces de l’ordre. D’après les autorités, les deux femmes n’avaient pas payé leur loyer depuis 2 ans. La préfecture de Nice souligne à ce propos qu’il s’agissait de la meilleure solution, le propriétaire des lieux étant lui même en difficulté. Ce dernier a été obligé de reprendre une activité à l’âge de 70 ans afin de subvenir à ses besoins.

De ce fait, Xavier Emmanuelli réclame au gouvernement 3 choses :

  • L’application et la promulgation la plus rapide de la loi ALUR concernant les expulsions.
  • L’usage de la force publique seulement lorsque les préfets se sont assurés de la mobilisation de tous les dispositifs qui permettent d’éviter l’expulsion.
  • Un recours systématique à l’indemnisation des propriétaires lorsqu’une personne de plus de 65 ans ne dispose pas des ressources nécessaires pour rester dans le logement, le temps pour les pouvoirs publics de trouver une solution.

Les deux dames sont aujourd’hui gracieusement relogées dans une maison de retraite de Villeneuve-Loubet.

Pas de commentaire