Suivez-nous :

Que vous réservent les impôts locaux 2020 ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Taxe foncière, taxe d'habitation... Que vous soyez locataires ou propriétaires vous allez bientôt devoir vous acquitter de vos impôts locaux. Qu'est-ce qui vous attend cette année ? Nous faisons le point sur les changements pour 2020.
Accueil / Actualités / Que vous réservent les impôts locaux 2020 ?

Qui sera exonéré de taxe d’habitation ?

C’était l’une des mesures fiscales majeures du quinquennat d’Emmanuel Macron : la suppression de la taxe d’habitation pour tous. Cette réforme se met en place progressivement depuis 2017. Et cette année, 80 % des contribuables français seront complétement exonérés de taxe d’habitation.

Plafonds de revenus pour être exonéré de taxe d’habitation

Pour être totalement exonéré de taxe d’habitation, ou bénéficier d’un « dégrèvement progressif », votre revenu fiscal de référence, portant sur vos revenus 2019, ne doit pas dépasser un certain plafond.

Nombre de partsRFR maximum
pour une exonération
de 100 %
RFR maximum
pour une exonération
dégressive
127 706 €28 732 €
1,535 915 €37 454 €
244 124 €46 176 €
2,550 281 €52 333 €
356 438 €58 490 €
3,562 595 €64 647 €
468 752 €70 804 €
4,574 909 €76 961 €
581 066 €83 118 €
Bon À savoir

Les contribuables mensualisés vont peut-être bénéficier d’un remboursement. En effet, les mensualités prélevées en 2020 portent sur la taxe d’habitation 2020. En cas d’exonération totale de la taxe d’habitation, l’administration fiscale devra vous verser le trop perçu.

Pour les contribuables dont le revenu fiscal de référence dépasse ces plafonds, c’est-à-dire les 20 % de foyers restants, ils devront payer leur taxe d’habitation en totalité. À partir de 2021, ils pourront bénéficier d’une suppression progressive sur 3 ans, de 2021 jusqu’en 2023.

Les impôts locaux vont-ils augmenter en 2020 ?

taxe-foncière-habitation-2020

La réponse est oui, comme chaque année.
En effet, taxe d’habitation et taxe foncière sont calculées à partir de la valeur locative cadastrale. Cette dernière étant revalorisée chaque année en fonction de l’inflation, les impôts locaux sont amenés à augmenter tous les ans.
La valeur locative cadastrale représente le loyer annuel que générerait votre bien immobilier s’il était en location.

Pour 2020, l’augmentation de la valeur locative cadastrale sera de 1,2 % pour la taxe foncière et la taxe d’habitation sur les résidences secondaires.
Dans la cadre de la réforme sur la taxe d’habitation, il a été décidé, cette année, de différencier la taxe d’habitation sur les résidences principales et la taxe d’habitation sur les résidences secondaires.
Ainsi, l’augmentation de la valeur locative cadastrale pour la taxe d’habitation sur les résidences principales sera de 0,9 %.

Important

Taxe d’habitation et taxe foncière sont également soumises aux évolutions budgétaires de votre commune et des collectivités locales dont vous dépendez.

Les dates à retenir

Les propriétaires ne devraient pas tarder à recevoir leur avis de taxe foncière 2020. Comme chaque année, cette dernière devra être payée au plus tard le 15 octobre. Pour les contribuables qui opteront pour un paiement en ligne, de délai est repoussé au 20 octobre.

Pour les locataires, les avis de taxe d’habitation, comprenant également la redevance télé, devraient être envoyés durant le mois d’octobre. Les ménages auront jusqu’au 16 novembre 2020 pour s’en acquitter. Une échéance repoussée au 21 novembre pour le paiement en ligne.

À lire également

Pas de commentaire