Suivez-nous :

La question de la semaine : quel calendrier pour vos impôts en cette fin d’année 2019 ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Vous vous demandez quelles sont les échéances pour terminer de régler vos impôts en cette fin d'année ? Nous vous aidons en faisant un point sur le calendrier fiscal de ce deuxième semestre 2019.
Accueil / Actualités / La question de la semaine : quel calendrier pour vos impôts en cette fin d’année 2019 ?

21 septembre 2019, c’est votre date limite pour régler l’IFI

Si vous possédez de nombreux biens immobiliers et que ce patrimoine est assujetti à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), sachez que vous n’aviez que jusqu’au samedi 21 septembre 2019 pour régler votre dû via internet. Le prélèvement de votre impôt se fera par la suite à compter du 25 septembre.

Pour certains cas particuliers, cette date limite sera reportée au 20 novembre 2019, avec prélèvement à partir du 25 novembre 2019. Si le cas se présente, la date sera de toute manière précisée sur votre avis d’imposition.

23 septembre 2019 : votre solde d’impôt à payer pour les revenus exceptionnels

Même si avec le passage au prélèvement à la source le mécanisme de « l’année blanche » a été mis en place pour éviter que les contribuables ne paient deux fois leur impôt, cela ne s’applique que sur les revenus dits habituels.

Pour tous ceux qui auraient reçu des revenus exceptionnels comme une participation ou un intéressement par exemple, ils ont jusqu’à ce lundi 23 septembre pour régler le solde qu’ils doivent encore au fisc.

23 septembre 2019 : pensez à rembourser le trop-perçu de votre crédit d’impôt

Suite à la mise en place du prélèvement à la source, le fonctionnement des crédits et réductions d’impôts à lui aussi été modifié. Le fisc a ainsi versé une avance de 60 % du montant de ces crédits et réductions aux personnes concernées au mois de janvier 2019. Mais ne disposant pas à l’époque des déclarations de l’année 2018, les services du fisc s’étaient alors basés sur les déclarations de 2017.

C’est en septembre que le fisc versait le reliquat restant. Cependant, pour ceux ayant finalement reçu un trop-perçu en janvier, ils ont jusqu’à ce lundi 23 septembre pour le rembourser au fisc.

Fin septembre 2019, votre taux de prélèvement à la source peut évoluer

C’est à partir du mois de septembre que le fisc va prendre en compte votre dernière déclaration de revenus, et ainsi mettre à jour votre taux de prélèvement à la source. Cette mise à jour pourra se faire de septembre 2019 à août 2020, et sera automatiquement transmise à chaque employeur par le fisc.

Tout contribuable peut bien évidemment en cours d’année demander à ce que son taux soit modulé en fonction du réajustement de son niveau de revenus.

Du 15 au 20 octobre 2019, il est l’heure de payer votre taxe foncière

Avis à tous les propriétaires qui n’auraient pas fait le choix de se mensualiser, vous devrez régler le montant de votre taxe foncière au plus tard le 15 octobre pour les règlements papier, et le 20 octobre pour les paiements en ligne.

Du 15 au 20 novembre 2019, c’est le moment de payer votre taxe d’habitation

Pour ce qui est de la taxe d’habitation, elle sera à régler un mois plus tard, là encore pour ceux n’ayant pas choisi d’être mensualisés. Comme annonce par l’exécutif, son montant sera une fois de plus diminué pour 80 % des contribuables. Ces mêmes contribuables qui verront d’ailleurs totalement disparaître cet impôt dès l’an prochain.

Pour les 20 % des ménages les plus aisés restant, la suppression totale viendra également, mais ultérieurement. Certainement entre 2022 et 2023.

Le 17 décembre 2019, vous ne pourrez plus corriger votre déclaration des revenus

Lors de votre déclaration de revenus, il se peut que vous vous soyez trompés sur certains montants. Notez bien que le service de correction de votre déclaration de revenus ne sera actif que jusqu’au 17 décembre 2019. Après cette date, vous ne pourrez plus y avoir accès.

Janvier 2020, salariés à domicile, le prélèvement à la source entre en vigueur pour vous aussi

Un an après les autres, les salariés exerçant à domicile seront également soumis au prélèvement à la source. Femme de ménage, jardinier, garde d’enfants, sont tant de métiers qui seront concernés par la mesure. Mais pas d’inquiétude, les employeurs particuliers n’auront pas directement a effectuer les démarches des prélèvements sur salaires.

Pas de commentaire