L’immobilier neuf, un marché revitalisé

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
L'ensemble des voyants du secteur immobilier sont au vert. Les ventes enregistrées en 2016 confirment une tendance à la hausse de l'investissement immobilier notamment dans les biens neufs et la maison individuelle. Une bonne nouvelle pour les constructeurs qui doivent alimenter un parc immobilier face à l'augmentation de la demande en logement neuf.
Accueil / Actualités / L’immobilier neuf, un marché revitalisé

Une tendance à la hausse

Investir dans la pierre a toujours été synonyme de placement sécurisé et souvent très rentable. Bien que connaissant une baisse en 2013 et 2014; le marché poursuit sa progression entamée en 2015, confirmant ainsi une reprise de l’activité immobilière. Ce dynamisme profite à l’ensemble du secteur que cela soit la construction ou la vente de logements, la vente en résidence service ou bien concernant les investisseurs institutionnels. Ces derniers ont acquis 26 287 logements supplémentaires en 2016. La Fédération Française du Bâtiment (FFB) et la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) dévoilent des chiffres positifs et en hausse : 148 618 nouveaux logements ont été vendus l’an dernier contre 122 781 en 2015. Le marché a connu 21% de réservations supplémentaires de logements neufs.

Les dispositifs facilitant l’accès à la propriété tels que le prêt à taux zéro plus ou encore la loi Pinel ont contribué à augmenter le nombre d’acheteurs. Pour 2016, le premier a été utilisé dans la moitié des achats de maison ; le dispositif Pinel quant à lui aurait contribué à la vente de 8 000 logements d’après la FFB. « C’est une belle année et nous profitons d’un alignement des planètes: entre les taux bas, le succès du prêt à taux zéro, du dispositif de défiscalisation Pinel sans oublier un moral des ménages qui se redresse » résume Patrick Vandromme, président de LCA-FFB.

La construction de maison individuelle connaît une augmentation significative affichant 133 600 unités de plus vendues en 2016.

Qui investit dans la maison individuelle ?

Le marché de la maison individuelle est avant tout prisé par des personnes ayant 46 ans (contre 39 ans en 2010), cela peut notamment s’expliquer par la hausse des prix. En effet, le prix du mètre carré moyen hors parking en TVA à 20% était de 4 055€, en France, en décembre 2016; une augmentation de 100€ en comparaison avec l’année 2015. De plus, les investisseurs ne recherchent pas particulièrement une surface de terrain plus grande, la surface moyenne étant de 1 100m² contre 1 300m² en 2010. La légère hausse des prix du terrain foncier ne freine pas pour autant la croissance de ce marché ni la demande de maisons neuves.

Le début de l’année 2017 suit la même lancée d’après les professionnels de la promotion immobilière (FPI), le marché étant toujours aidé par les taux bas et les dispositifs facilitant l’accès à la propriété. Ces données laissent présager un avenir prospère pour le secteur tout au long de l’année.

Pas de commentaire