Immobilier : Le pouvoir d’achat est-il en baisse?

Il semblerait que le pouvoir d'achat immobilier ait beaucoup reculé en six mois dans les plus grandes villes françaises. C'est en tout cas le constat qui est fait suite à la sortie de palmarès semestriel de Meilleurtaux.com.

immobilier pouvoir dachat par ville

Le même crédit immobilier pour moins de mètres ²

Comparer ce que l’on aurait pu emprunter il y a quelques mois et ce que l’on emprunte aujourd’hui est parfois difficile à accepter. Sur un remboursement identique, la hausse des prix fait parfois varier la surface des biens accessibles de plusieurs mètres carrés. Par exemple à Bordeaux un investisseur rembourse aujourd’hui 1000 euros par mois pour 51m² alors qu’en janvier il aurait pu s’offrir quasiment 60 m². Même comparatif à Rennes, avec 8m² de mois… Les zones concernées par cette hausse des prix sont surtout les agglomérations moyennes qui sont finalement touchées par la hausse générale. Un phénomène déjà bien connu dans la capitale et les grandes métropoles hexagonales et qui s’étend doucement. On cite par exemple Montpellier, Nimes ou encore Le Mans qui perdent 5m², ou encore Saint-Etienne, Nantes et Strasbourg, avec 4 m² de mois. Lille perd 3m², Le Havre, Grenoble Marseille et Lyon 2m² puis Dijon, Reims et Toulouse 1m². On remarque que Nice et Angers restent au même niveau quand Toulouse gagne 1m²! C’est toute la pyramide du pouvoir d’achat par ville qui est sans dessus-dessous.

En cause : la hausse des prix et non des taux

    Palmarès du pouvoir d’achat par ville

  • Saint-Etienne : 160m²
  • Le Havre : 109m²
  • Le Mans : 107m²
  • Angers : 99m²
  • Dijon : 91m²<>/li>
  • Reims : 89m²
  • Toulon : 88m²
  • Grenoble : 84m²
  • Marseille : 76m²
  • Montpellier : 72m²
  • Toulouse : 72m²
  • Lille : 70m²
  • Rennes : 69m²
  • Nantes : 15m²
  • Strasbourg : 64m²
  • Lyon : 52m²
  • Bordeaux : 51m²
  • Paris : 23m²

Contre toute attente, ce ne sont pas les taux qui sont responsables de la baisse du pouvoir d’achat mais plutôt la hausse des prix! Dans la classement, 17 villes sur 20 perdent des m² par rapport au dernier classement, datant d’il y a 6 mois. Comment expliquer ces hausses? De nombreuses agglomérations débarquent en zone dites tendues : où l’offre est trop faible par rapport à la demande.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements