La France championne d’Europe en matière de fiscalité immobilière

Les niches fiscales immobilières : tout savoir

La FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) a récemment commandé une étude au cabinet d’avocats “FIDAL”. Son résultat est pour le moins accablant.

(Crédit Photo : Aaron Amat)

En effet, la France possède la fiscalité immobilière la plus élevée d’Europe. Elle pèse beaucoup sur les logements neufs. En effet, les taxes représentent en moyenne 27% du prix d’achat d’un bien immobilier. En guise de comparaison, l’Angleterre, qui détient la fiscalité la plus élevée d’Europe après la France, est à 19%. Les Allemands, quant à eux, sont à 10%.

Pourquoi une fiscalité si élevée ?

C’est simple, la France emmagasine une TVA très élevée, ainsi que de nombreuses taxes liées à la construction immobilière. De plus, les normes énergétiques (RT2012…), ont continué d’alourdir la facture.

Prenons les taxes locales (foncières et habitation) :

  • D’après l’étude de la FPI, en France, un couple qui achète un appartement 200 000€, avec deux enfants, ayant des revenus modestes, devront payer 20 000€ de taxes foncières contre 7 000€ en Allemagne, ou encore 8 000€ en Angleterre.

Cet exemple frappant, montre que la fiscalité immobilière Française pèserait donc lourdement sur le budget de nos concitoyens, ce qui n’avantage pas la construction de nouveaux logements neufs. Par un effet de levier, cela n’aiderait pas non plus les personnes les plus modestes à accéder à un logement.

Avec cette étude, la FPI espère que la polémique sur la remise en cause des aides au logement s’éteindra. Selon François Payelle, président de la FPI, cela ne fait que “compenser en partie la pression fiscale”.

 

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements