Europe : de nouvelles bulles immobilières à venir ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Les dernières mesures prises par la Banque centrale européenne devraient doper la consommation et stimuler l’inflation. À moins qu’elles ne créaient de nouvelles bulles spéculatives immobilières.
Accueil / Actualités / Europe : de nouvelles bulles immobilières à venir ?

La Banque centrale européenne (BCE) a lancé une nouvelle série de mesures visant à stabilisé l’économie de la zone euro, notamment via le crédit. Ainsi, la BCE a abaissé son taux directeur principal sur les emprunts à très court terme – une semaine – à 0, à destination des banques. De fait, elles peuvent désormais se financer gratuitement via la BCE.

En complément, l’institution a également monté son taux négatif à -0,4%. De cette façon, les banques doivent payer si elles gardent en sommeil les somme empruntées. L’objectif est d’irriguer l’économie réelle en desserrant le goulot du crédit. D’autres mesures ont été prises, mais elle moins directement le secteur de l’immobilier.

La crainte de nouvelles bulles spéculatives

Cependant, à force de faciliter l’accès au crédit, la crainte de voir des bulles spéculatives se former est très élevée. Pour rappel, la crise de 2008 est survenue suite à l’éclatement de la bulle immobilière américaine. Pour Hans-Werner Sinn, président de l’Institute for Economic Research et membre du Conseil consultatif du Ministère de l’économie allemande, faciliter l’accès au crédit pourrait, à terme, rendre les pays européens très dépendants aux emprunts, même ceux qui n’y avaient peu recours.

En effet, l’utilisation massive du crédit bon marché va, certes, booster l’économie et le secteur de l’immobilier à court terme, mais va également fragiliser l’ensemble des emprunteurs en cas de chute de l’immobilier ou d’explosion des impayés. Des mesures à double tranchant ; l’avenir sera seul juge de leur efficacité.

Pas de commentaire