Suivez-nous :

Estimer un bien immobilier devient plus facile

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Une base de données publiée par le fisc, mercredi dernier, permet aux particuliers de mieux évaluer un bien immobilier avant un achat ou une mise en vente. Un pas de plus vient d’être réalisé vers la transparence des prix du foncier.
Accueil / Actualités / Actualités immobilières / Estimer un bien immobilier devient plus facile

Quand on veut acheter, il est souvent difficile d’avoir une bonne connaissance du prix du marché. Surtout que ce dernier varie en fonction de la ville, et même du quartier. Désormais, il est possible de connaître le prix d’un bien immobilier à côté de chez vous et sur tout le territoire. Grâce à la base DVF (Demande de Valeur Foncière), mise en ligne par l’Etat en open data.

15 millions
c’est le nombre de données répertoriées par la base DVF issues des actes enregistrés par les notaires depuis 5 ans.

Comment ça marche ?

Jusqu’alors utilisées par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFP), ces données permettaient à l’Etat de calculer la valeur totale du patrimoine des particuliers, et donc de savoir s’ils étaient éligibles à l’IFI, en évaluant le prix des biens immobiliers déclarés. Cependant, elle n’était pas complètement accessible aux particuliers. Aujourd’hui, la consultation de cette base est libre et sans restriction. Elle permet donc à n’importe qui de connaître le prix du mètre carré dans n’importe quelle zone de France. Un outil utile qui permet aux particuliers d’avoir une meilleure connaissance du marché immobilier au moment de la transaction.

Quelles sont les informations disponibles ?

Fini donc les estimations approximatives. La base DVF permet de connaître, dans une zone déterminée, le prix et parfois même avoir quelques informations sur le type de bien. Petit bémol, ces informations ne sont

toutefois pas disponibles pour l’Alsace, la Moselle et Mayotte. Pour les autres régions, pour obtenir un résultat, il faut savoir à quelle section et quelle parcelle cadastrales appartient le bien pour lequel vous souhaitez savoir le prix.

Les prix au mètre carré affichés dans la base de données sont bruts, soit hors frais d’agence et droits de mutation.

Quels sont les avantages de cette base ?

Cependant, cet outil permet aux particuliers de se faire une bonne idée des prix dans une zone définie. Un atout majeur au moment des négociations pour le prix de vente d’un bien auprès de professionnels et de particuliers. Attention, toutefois, à l’usage de ces informations. Il s’agit de données brutes qui peuvent être utilisées de plusieurs manières. Il est notamment possible de comparer le prix de deux biens immobiliers situés dans un même quartier. Mais si deux logements peuvent être comparés, ils ne sont pas forcément identiques et n’ont donc pas nécessairement la même valeur. Pour définir un prix précis et juste, il est toujours recommandé de faire appel à un expert en immobilier.

Pas de commentaire