Emmanuelle Cosse propose de réformer Action Logement

Emmanuelle Cosse veut réformer Action Logement

La nouvelle ministre du Logement et de l’Habitat durable a proposé en Conseil des Ministres de réformer Action Logement, le mécanisme de financement des entreprises privées à l’effort de construction.

Emmanuelle Cosse n’a pas chômé pour ses premiers jours à la tête du ministère du Logement. Quelques jours à peine après sa nomination, elle a proposé ce mercredi en Conseil des Ministres de réformer et moderniser Action Logement. Ce mécanisme, ex 1% Logement, impose aux entreprises du secteur privé de plus de 20 salariés de financer à hauteur de 0,45% de leur masse salariale l’effort de construction du pays.

Aujourd’hui, Action Logement finance quasiment la totalité de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) et une partie de l’Association foncière logement (AFL). Son objectif est de construire des logements sociaux et intermédiaires dans les zones à forte tension immobilière d’une part, et de faciliter la mobilité résidentielle des salariés d’autre part.

Améliorer l’efficacité du dispositif

“L’ambition est une plus grande efficacité dans la collecte et l’affectation des crédits de la construction. Cette réforme doit également être l’occasion d’un élargissement de la sécurisation locative, et une amélioration des politiques d’attribution” a déclaré Emmanuelle Cosse à la sortie du Conseil.

Si Emmanuelle Cosse porte le projet de loi en tant que ministre du Logement, la paternité en revient à Sylvia Pinel. Emmanuelle Cosse ne fait que poursuivre le calendrier prévu. Elle aurait néanmoins pu l’abandonner.

Crédit photo : Hellen Sergeyeva/Shutterstock

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements