Qui sont les nouveaux primo-accédants ?

Les nouveaux primo-accédants

Avec des prix immobiliers à la baisse et des taux de crédit très bas, les primo-accédants signent leur retour sur le marché de l’immobilier .

Les acheteurs sont devenus rares sur le marché immobilier, ils le savent et ils prennent leur temps. Le délai pour un achat est désormais en moyenne de 96 jours. C’est ce dont profite les fameux primo-accédants. Cette situation leur permet d’avoir un crédit d’emprunt plus important qu’avant en ayant la même situation, et leur pouvoir de négociation s’est largement amélioré. Voilà pourquoi ils sont de retour sur le marché immobilier.

Une étude menée par l’institut CSA/Guy Hoquet a décidé de dresser le portrait de ces primo-accédants. La tranche des 25 – 34 ans est la plus représentée (47%), puis vient les 35 – 40 ans (43%). Ils sont 80% à être en couple (dont 58% avec un enfant). L’étude montre que l’achat d’un bien immobilier est fortement lié à l’évolution de la famille des acheteurs. Pour 63% d’entre eux, leur choix s’est porté sur l’acquisition d’une maison ou d’un pavillon, contre 37% pour un appartement. Autre donnée intéressante : ils sont de plus en plus nombreux à se diriger vers des biens situés à la campagne, car c’est là que les prix ont le plus chuté.

Le budget moyen de ces primo-accédants est de 164 000€ (frais d’agence et notaire compris). Les budgets augmentent de manière croissante suivant la taille de l’agglomération, car les prix y sont plus élevés. Par exemple, le budget moyen dans les communes rurales est de 146 000€ contre 223 000€ pour l’agglomération parisienne. L’enquête souligne également le fait que 32% de ces primo-accédants ont financé leur projet sans apport personnel et qu’ils sont 60% a avoir profité d’un dispositif spécial du type PEL, ou PTZ.

Crédit photo : Dragon Images / Shutterstock

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements