Suivez-nous :

Les acquéreurs privilégient les biens écologiques et économiques !

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Les récentes annonces du gouvernement quant aux « passoires thermiques » ont été une source d’inquiétude pour les propriétaires. Dans le même temps, nous pouvons constater une hausse de l’intérêt des Français pour les performances énergétiques des biens immobiliers. Cet intérêt est d’autant plus marqué pour les futurs acquéreurs.
Accueil / Actualités / Les acquéreurs privilégient les biens écologiques et économiques !
Exemple de DPE

Les attentes des Français ont changé

Une récente étude menée par OpinionWay pour SeLoger a démontré que 87 % des potentiels acquéreurs attachent de l’importance aux performances énergétiques du bien qu’ils souhaitent acquérir. Également, 80 % des personnes désireuses d’effectuer une acquisition immobilière consultent le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) avant la visite d’un bien. Dans une situation où le DPE d’un logement est mal noté, presque un acquéreur sur quatre pourrait changer d’avis sur l’acquisition du bien.

À savoir

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier. Ce document, valable 10 ans, permet d’informer les potentiels acquéreurs des performances du bien en matière d’isolation thermique.

Nous pouvons donc observer une modification des attentes des Français dans le cadre d’une acquisition de logement. Les porteurs d’un projet d’acquisition immobilière sont de plus en plus nombreux à accorder une attention particulière aux performances du bien. Les mentalités ont ainsi évolué vers une recherche de logements écologiques et économes en énergie.

Les potentiels acquéreurs connaissent mieux les aides disponibles

Afin d’inciter les propriétaires à la rénovation de leurs biens dans le cas de « passoires thermiques », l’État a mis en place de nombreuses aides financières. Ces dernières prennent plusieurs formes : éco-PTZ, MaPrimeRénov’, le dispositif CEE … Les sondages récents montrent que presque la moitié des potentiels acquéreurs s’informent sur les aides dont ils peuvent disposer pour rénover leur future résidence principale. Pour les porteurs d’un projet d’investissement immobilier, ce nombre augmente jusqu’à 61 %.

De plus, les Français semblent ne pas avoir peur d’entreprendre des rénovations. 82 % des personnes interrogées assurent être prêtes à acheter un bien nécessitant des rénovations. Pour entreprendre ces travaux portant sur les performances énergétiques (isolation, chauffage, ventilation, etc.), les propriétaires peuvent demander l’accès à MaPrimeRénov. Ce dispositif concerne à la fois les propriétaires, les locataires et même les copropriétaires ! Pourtant, selon la même étude, près de la moitié des propriétaires éligibles à MaPriméRénov n’ont pas connaissance de son existence. N’hésitez pas à vous renseigner avant d’entreprendre des travaux !

Pas de commentaire