La question de la semaine : je ne dispose pas de mon propre avis d’imposition N-2, quels documents puis-je présenter pour louer en Pinel ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Conseils
  • Commentaire 0
Lorsque l’on souhaite louer un logement qui est soumis au dispositif Pinel, qu’il soit géré par agence ou que vous ayez directement contact avec le propriétaire, on vous demandera obligatoirement votre avis d’imposition N-2 et si besoin N-1. Tout simplement parce que les locations Pinel, sont les locations encadrées par un dispositif de défiscalisation immobilière qui impose aux propriétaires-bailleurs de louer aux ménages ne dépassant pas un certain seuil de revenus.
Accueil / Actualités / La question de la semaine : je ne dispose pas de mon propre avis d’imposition N-2, quels documents puis-je présenter pour louer en Pinel ?

Pourquoi demander l’avis d’imposition aux futurs locataires ?

reduction-impot-pinelSi vous recherchez une location et que le bien de vos rêves est soumis au dispositif Pinel, vous devrez impérativement fournir votre avis d’imposition N-2 voire N-1 s’il est plus favorable. Pour quelle raison ce justificatif vous est demandé ? La réponse est simple, la loi Pinel régit un dispositif de défiscalisation immobilière qui offre aux propriétaires-bailleurs l’opportunité de réduire leurs impôts à condition de respecter des critères d’éligibilité bien précis et notamment le fait de louer le bien en question à des personnes respectant un certain plafond de ressources.
La question qui se pose souvent : quel est le montant sur ma feuille d’imposition que je dois prendre en compte pour vérifier mon éligibilité à la location en Pinel ? La réponse est simple, il s’agit de prendre en considération le revenu fiscal de référence et de le comparer au tableau des ressources des locataires selon la zone concernée.

Tableau plafonds des ressources des locataires 2019

Composition du foyer locataire Lieu de situation du logement
Zone A bis (en €) Reste de la zone A (en €) Zone B1 (en €) Zone B2 et C (en €)
Personne seule 38 236 38 236 31 165 28 049
Couple 57 146 57 146 41 618 37 456
Personne seule ou couple ayant une personne à charge 74 912 68 693 50 049 45 044
Personne seule ou couple ayant deux personnes à charge 89 439 82 282 60 420 54 379
Personne seule ou couple ayant trois personnes à charge 106 415 97 407 71 078 63 970
Personne seule ou couple ayant quatre personnes à charge 119 745 109 613 80 103 72 093
Majoration par personne à charge supplémentaire à partir de la cinquième +13 341 +12 213 +8 936 +8 041

Quelles sont les différentes situations possibles ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous pouvez vous retrouver face à une des situations suivantes lorsque vous louez ou que vous recherchiez un bien en location.

J’étais rattaché au foyer fiscal de mes parents

Si en N-2 vous étiez rattaché au foyer fiscal de vos parents, car vous étiez étudiant, il suffira de fournir leur avis d’imposition sur lequel apparaissent vos revenus (si vous en avez perçu) et lors de la signature du bail en Pinel, seuls les revenus du locataire seront pris en compte.

Je vivais à l’étranger

Si en N-2 vous viviez à l’étranger, que vous travailliez à l’étranger et que de fait vous avez déclaré vos revenus dans le pays concerné, ce n’est pas un souci non plus, l’administration fiscale accepte les avis d’imposition étrangers. Si vous souhaitez donc louer un logement en Pinel, les agences immobilières comme les particuliers doivent accepter la présentation de ce justificatif.

Je suis ressortissant étranger

De la même manière qu’un Français ayant vécu et travaillé à l’étranger, si vous disposez d’un avis d’impôts du pays en question, vous êtes éligible à une location via le dispositif Pinel. Seule condition évidente, de respecter les plafonds de ressources imposés.

J’étais marié et j’ai divorcé

Si en N-2 vous étiez marié, que vous avez divorcé entre temps ou que vous êtes en instance de divorce et que vous souhaitez louer seul un logement en Pinel, c’est également possible.
Si le jugement du divorce a été prononcé, rien de plus simple, il suffit de fournir le document du jugement pour prouver votre divorce. Si le divorce est en cours mais non prononcé, il faudra demander une ordonnance de non-conciliation afin de prouver votre situation. Là encore les agences ou les particuliers doivent vous accepter ces documents grâce auxquels seuls vos revenus seront pris en compte dans le cadre d’une location Pinel.

J’ai perdu ma déclaration

Il suffira de faire la demande en ligne sur le site des impôts si vous avez déclaré en ligne, si vous avez fait votre déclaration papier, par contre, il faudra vous rendre au bureau de l’administration fiscale dont vous dépendez avec votre carte d’identité afin qu’ils vous éditent une copie.

Mon conjoint est décédé

Si en N-2 ou même N-1 votre conjoint est décédé et que vous décidiez de louer un logement via le dispositif Pinel, il suffit de fournir le certificat de décès et seuls vos revenus seront pris en compte sur la déclaration d’impôts commune.

Pas de commentaire