Suivez-nous :

Immobilier : les visites de logements peuvent reprendre à partir du 28 novembre

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
L’annonce d’un reconfinement et de mesures sanitaires strictes avaient suscité des mécontentements pour de nombreux professionnels, dont ceux de l’immobilier. En effet, depuis le 30 octobre dernier, les visites immobilières étaient interdites. C’est chose résolue, puisque les visites immobilières vont êtres de nouveau autorisées à partir du samedi 28 novembre 2020.
Accueil / Actualités / Immobilier : les visites de logements peuvent reprendre à partir du 28 novembre

Les agences immobilières vont pouvoir accueillir du public.

C’est un grand soulagement pour l’ensemble des professionnels de l’immobilier ! Après l’allocution du Président, Emmanuel Macron, ce mardi 24 novembre, les agences immobilières vont pouvoir ouvrir leurs portes au public. Selon le gouvernement, la situation sanitaire s’est suffisamment améliorée pour permettre à de nombreux commerces de reprendre le travail, dont les professionnels de l’immobilier.

Jusque-là fermées, les agences pourront recevoir des clients à condition de respecter un protocole sanitaire strict.

Les visites immobilières également autorisées encadrées par un protocole sanitaire strict.

Les professionnels ont des consignes sanitaires très strictes.

Le premier ministre Jean Castex l’a affirmé lors de son discours du 26 novembre : « Dès samedi matin, la reprise des visites immobilières sera autorisée pour les professionnels comme pour les particuliers dans le respect de protocoles sanitaires renforcés. ».

Les visites de logements par les professionnels seront autorisées tout comme les visites de logements entre particuliers. Le protocole sanitaire, négocié avec les organisations syndicales n’est pas, à ce jour, officiellement validé par les autorités. Il s’articulera principalement de la manière suivante :

  • Organisation des visites sur rendez-vous uniquement (avec des dates prédéfinies).
  • Des visites contrôlées : une visite par demi-journée, composée de 2 personnes (l’agent immobilier et le client) avec une durée maximum de 30 minutes. Les visites groupées sont donc interdites.
  • Des visites sélectionnées : toute visite physique sera obligatoirement devancée d’une visite virtuelle afin d’éviter les déplacements et visites « inutiles ».
  • Les gestes barrières avant tout : gel hydroalcoolique, port du masque, distances de sécurité.

Dans le cas où le logement à visiter est déjà occupé, la visite ne pourra s’effectuer que si l’occupant donne son accord, et cela, pour chaque visite. Cet acte sera remis électroniquement à l’agent immobilier. En contrepartie, le protocole doit être transmis au client et à l’occupant.

De plus, le professionnel se doit de transmettre un « bon pour visite » à chacun de ses clients pour leur permettre de justifier leur déplacement. Le logement visité devra être aéré entre chaque visite et l’agent à l’obligation de proposer à l’ensemble des parties contractuelles, en amont de la visite de télécharger l’application TousAntiCovid.

À noter que la reprise des visites devrait être limitée, dans un premier lieu, aux projets d’acquisition ou de location de résidence principale. Les visites physiques pour un autre sujet (résidence secondaire, investissement locatif, …) seraient donc prohibées jusqu’à nouvel ordre.

Un retour des visites de logement très attendu.

Les acteurs du marché de l’immobilier avaient signé un plaidoyer afin de dénoncer les conséquences d’une interdiction des visites immobilières sur le marché. Cette interdiction avait été qualifiée comme source de dysfonctionnement de l’ensemble de la chaîne de l’immobilier.

Ce deuxième confinement a également permis de montrer les limites des visites virtuelles. En effet, le constat est que la visio peut suppléer les visites en physiques, mais ne peut en aucun cas les remplacer. On n’achète pas un bien immobilier avec des vidéos : en virtuel, de nombreux facteurs comme la sonorité ou la luminosité ne peuvent pas être évalués dans de bonnes conditions.

Pour résumer :

Les visites immobilières sont à nouveau autorisées à partir du 28 novembre 2020. Les acteurs de l’immobilier devront respecter un protocole sanitaire très strict et nécessaire pour continuer les projets immobiliers de premier rang (résidence principale). Les agences peuvent également accueillir du public.

Pas de commentaire