Immobilier : la guerre couve entre mairies et promoteurs

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
À l’origine des tensions, la multiplication des chartes listant les mesures à respecter pour les nouvelles constructions.
Accueil / Actualités / Immobilier : la guerre couve entre mairies et promoteurs

L’affrontement promet d’être sanglant. Deux conceptions de l’habitat s’opposent. D’un côté les mairies, qui imposent de plus en plus de règles contraignantes, de l’autre les promoteurs, peu désireux de suivre ces recommandations. Les mairies souhaitent des constructions respectueuses de l’environnement, proposant des normes énergétiques strictes et une sélection des locataires. Les promoteurs pestent contre des mesures qui pourraient augmenter le coût des travaux et incidemment les loyers.

Le point d’achoppement réside sur la volonté indéfectibles des municipalités : elles menacent de ne plus délivrer de permis de construire aux promoteurs. Autant dire que ces derniers prennent plutôt mal cette impossibilité de construire où et comment ils veulent. Conséquence, ils menacent d’attaquer les chartes en justice, rien de moins. Ou quand une entreprise se permet de remettre en cause des politiques publiques.

Les municipalités ne sont pas non plus toutes blanches. Pour faire face aux baisses des dotations de l’État (plusieurs milliards chaque année), les villes se concentrent principalement sur l’immobilier de bureaux, espérant ainsi attirer des entreprises. Le calcul est simple : plus d’entreprise donne plus d’emplois et génère plus de revenus pour la ville. Mais à terme, cela amène une double crise, manque de logements et surabondance de bureaux.

L’affrontement est loin d’être terminé.

Crédit photo : © photosmatic/Shutterstock.

Pas de commentaire