Être propriétaire : combien ça coûte ?

Pour beaucoup devenir propriétaire nécessite de contracter un crédit immobilier qu'il faudra rembourser. À cela, il faut rajouter les intérêts d'emprunt et l'assurance de prêt. Cependant, contrairement à ce que beaucoup d'investisseurs ont tendance à croire, ce n'est pas tout ! Devenir propriétaire engendre d'autres frais. Nous faisons le point sur ces charges qu'il ne faut pas négliger.

proprietaire-frais-charges-impots

Au moment d’acheter un bien, vous allez bien sûr contracter un prêt immobilier, mais ce n’est pas tout. Vous allez devoir supporter d’autres frais qu’il ne faut pas négliger. En effet, le montant de ces derniers peut-être important. Vous allez devoir payer des frais liés à l’achat du bien et des frais fixes.

Des frais liés l’acquisition

  • Les frais d’agence :Si vous faîtes appel à une agence immobilière pour trouver le bien de vos rêves, vous devrez payer des frais d’agence. Ils sont d’environ de 5 % de la valeur du bien.

 

Nombreux sont les investisseurs qui pensent qu’en achetant directement à un particulier ils vont pouvoir faire des économies. Or ce n’est pas toujours le cas ! Tout d’abord, la commission de l’agent immobilier est souvent partagée entre le vendeur et l’acheteur. Enfin, les conseils d’un professionnel peuvent au contraire permettre de réaliser des économies.

 

  • Les frais de notaire :immobilier-propriétaire-frais-notaireAu moment d’acheter un bien immobilier, vous devrez faire appel à un notaire. Un passage obligé qui a un coût : environ 7 % du prix de vente du bien. Les frais de notaire se divisent en 4 catégories :
    – L’émolument qui correspond au prix d’une prestation chez un notaire. Ce prix est le même pour tous les professionnels.
    – Les débours qui regroupent les dépenses avancées par le notaire pour la constitution du dossier.
    – Les honoraires qui sont le tarif fixé librement par le notaire lors d’une consultation. Ce tarif doit être négocié par avance avec le client.
    – Les droits et taxes qui sont réglés directement au Trésor Public.

Les frais fixes

Une fois le bien acheté, il existe plusieurs frais qui incombent au propriétaire du logement :

  • La taxe foncière:Si la taxe d’habitation est à la charge de la personne occupant le logement, la taxe foncière incombe au propriétaire du bien. Il s’agit d’un impôt concernant tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou juste bailleurs du bien. Il est payable chaque année au mois d’octobre. La taxe foncière est calculée d’après la valeur locative cadastrale du bien. À noter qu’avec la suppression de la taxe d’habitation, la taxe foncière pourrait-être revu à la hausse.
  • Les charges de copropriété:Il s’agit des dépenses qui incombent aux propriétaires pour l’entretien de l’immeuble. Elles peuvent concerner l’administration du bâtiment (honoraires syndic, tenues des assemblées générales), l’entretien de l’immeuble (nettoyage des parties communes, ramassage des ordures), et la conservation de l’immeuble (ravalement de façade, toiture…).
Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements