Copropriétés parisiennes : hausse nette des charges

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Après avoir connu des baisses constantes depuis 2 ans, les charges de copropriété s'équilibrent pour la région parisienne. Une stabilisation qui survient après deux années particulièrement avantageuses pour les copropriétaires : en 2014, elles ont connu une baisse de 7,4 % et en 2015 de 2,5 %.
En moyenne, les charges s'élèvent à 2 021,32 € par bien immobilier et à 36,10 € par m² pour l'année 2016.
Accueil / Actualités / Copropriétés parisiennes : hausse nette des charges

Les charges de copropriété à Paris ont évolué en fonction de trois grandes catégories de dépenses.

Frais de notaire et de syndics de copropriété plus important

Les honoraires des syndics de copropriété ont augmenté de 0,99 % pour les honoraires forfaitaires annuels en 2016, alors que l’année précédente comptabilisait une hausse de 11 %. Cela se traduit par 3,51 € par mètre carré assuré ce qui peut sembler assez peu élevé. Toutefois, les honoraires hors forfait ont grimpé de 12,8 % représentant une charge financière plus importante. En parallèle les syndics devront s’acquitter d’un surcoît de travail, qui sera comptabilisé dans les charges hors forfait annuel.
La région parisienne a connu des sinistres et voit ses lots vieillir, de ce fait, les frais d’assurance augmentent progressivement : entre 2015 et 2016, ceux-ci ont augmenté de 4,90 %.

Les travaux en augmentation

Il apparaît également que les chantiers de rénovation et d’entretien des bâtiments augmentent également. Les copropriétaires souhaitent préserver et valoriser leurs biens immobiliers afin de garantir aux locataires de bonnes conditions. Le montant travaux/charges est de 1,76 € : une augmentation de 76 % comparé aux deux années précédentes, soit une charge croissante pour les copropriétaires.

Coût du chauffage en (légère) baisse

Les charges liées au chauffage ont été réduites de -4,6 % pour l’ensemble de l’année 2016 dans Paris. Cela se traduit par un coût moyen de 270,23 € par lot parisien et 4,96 €/m² pour tout biens bénéficiant d’un chauffage collectif. Les prix de ceux équipés d’un système de chauffage individuel, sont en baisse de -0,04 %. L’ensemble de ces réductions résultent de la modernisation des infrastructures et des travaux d’économie d’énergie effectués. A noter que les coûts liés à l’électricité, à l’eau ou encore à l’entretien des ascenseurs suivent cette même tendance mais de manière moins prégnante. Les premiers diminuent de 1,30 % à Paris, là aussi, les travaux de rénovation des systèmes électriques peuvent expliquer ce pourcentage. Les charges d’eau quant à elle sont assez stables et ne subissent qu’une baisse de 0,10 %. Pour finir, les charges d’entretien des ascenseurs reculent de 0,49 % ce qui concerne environ 75% des copropriétés de la capitale. Des réductions non négligeables pour les copropriétaires parisiens.

Pas de commentaire