Alerte canicule, sous quelles conditions peut-on installer la climatisation ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
L’été a fait une entrée remarquée partout en France. Si les nuits se rafraîchissent enfin, les températures en journée devraient rester élevées dans de nombreuses régions les semaines à venir. Les rayons ventilateurs et climatisation ont été dépouillés la semaine dernière. Mais êtes-vous vraiment autorisés à installer une clim chez vous ?
Accueil / Actualités / Alerte canicule, sous quelles conditions peut-on installer la climatisation ?

Rester au frais, à quel prix ?

temperature-canicule-climatiseur

Volets fermés et hydratation maximale, vous mettez toutes les chances de votre côté pour garder une température corporelle raisonnable. Si le ventilateur branché jour et nuit peut être utilisé sans aucune autorisation d’un tiers, ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit d’installer une climatisation. Pour équiper son logement, il faut l’accord préalable de la copropriété pour modifier l’aspect extérieur du bâtiment.
Les climatiseurs doivent évacuer certaines substances. Et cela, soit par une fenêtre ou un balcon, soit par le biais d’un condenseur extérieur. Votre installation sera donc plus ou moins visible selon le modèle choisi.

Bon à savoir

Certains règlements de copropriété stipulent qu’il est interdit de modifier toute partie considérée comme commune et visible.

Faire une demande aux copropriétaires

La notification de votre désir d’installer une climatisation à votre domicile doit se faire par écrit, dans un courrier en recommandé avec accusé de réception, à l’attention du syndicat de copropriété. Vous pourrez joindre à votre lettre, tous les justificatifs et documents explicatifs de votre projet d’installation. Ainsi, votre demande sera au programme des sujets à traiter par la prochaine assemblée générale du syndic. La majorité absolue est nécessaire pour que l’accord soit valable.
Si les travaux d’installation ont été entrepris avant l’obtention de l’accord de la copropriété, et selon l’article 42 de la loi du 10 juillet 1965, celle-ci sera en droit de réclamer son démontage. En cas de contentieux, l’affaire peut être réglée devant les tribunaux.

Les précautions à prendre avant d’acheter son matériel

En période de fortes chaleurs, on ferait tout pour se sentir un peu plus au frais. Cependant, il faut faire attention à ne pas subir de choc trop violent. Dans l’idéal, il ne faut pas qu’il y ait plus de 5 degrés de différence entre l’intérieur et l’extérieur.

Attention

La climatisation est gourmande en électricité, elle consomme plus qu’un réfrigérateur. Pour éviter les mauvaises surprises, veillez à l’utiliser avec précaution.

Pour bien choisir son ventilateur, la clé ne se trouve pas uniquement dans le budget à y consacrer. La première chose à scruter dans le magasin : l’étiquette énergétique du modèle. Le meilleur équipement sera celui qui bénéficie d’une classe énergétique A++. Enfin, pour s’assurer que l’investissement durera dans le temps, il est important de le faire entretenir par un professionnel expert des circuits frigorifiques, déclaré en préfecture.

Pas de commentaire