Quel bilan 1 an après la mise en place de la loi Pinel ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Le dispositif d’incitation à l’investissement locatif, surnommé “Loi Pinel”, fêtera ses 1 an au 1er septembre 2015. Dans le cadre du Plan de relance de la construction en France, le Premier Ministre Manuel Valls et Sylvia Pinel, ministre du Logement, avaient présenté une série de nouvelles mesures afin, notamment, de favoriser l’investissement locatif. L’heure est au bilan et à la comparaison avec son prédécesseur, la loi Duflot.
Accueil / Actualités / Quel bilan 1 an après la mise en place de la loi Pinel ?

Rappel des différences entre le dispositif Duflot et le Pinel :

– Rééquilibrage des zones en France : Marseille, Lyon, Lille ou Montpellier sont passées en zone A,
– Possibilité de louer son bien à ses ascendants ou descendants,
– Durée de mise en location ouverte à 6 et 12 ans et non plus uniquement sur 9 ans,
– Réduction d’impôt possible jusqu’à 21% en Pinel contre 12% uniquement en Duflot.

Ce dispositif d’incitation à l’investissement locatif vise également à soutenir le marché locatif intermédiaire. Ce dernier s’ouvre aux ménages qui éprouvent des difficultés à se loger dans le parc immobilier privé, mais qui n’ont pas accès aux logements sociaux. Aussi, les propriétaires d’un bien éligible en loi Pinel doivent respecter des plafonds de ressources des locataires et de loyers, fixés selon les zones géographiques.

Infographie : 1 an après, quel bilan en chiffres pour la loi Pinel ?

Un an après la mise en place du dispositif d’incitation à l’investissement locatif, par la ministre du Logement Sylvia Pinel, une infographie permet de comprendre l’évolution des chiffres du secteur de la construction et du logement ; entre le précédent dispositif mis en place, le “Duflot” et l’actuel “Pinel”. On peut constater une baisse des chiffres de la construction de logements entre 2013 et le premier semestre 2015, néanmoins les données des ventes de logements neufs sont positives. Les ventes repartent à la hausse et sont particulièrement soutenues par les investisseurs.

 
infographie Loi Pinel

Les retours d’expérience

Témoignage d’un acheteur en Pinel

Pierre Scerbac est le directeur d’un cabinet parisien de recrutement dans l’immobilier et le BTP. Ce dernier a acheté un T2 à Toulouse en juillet 2014 et l’a réceptionné en décembre 2014. Timing parfait pour lui, puisqu’il a pu, dès cette année, bénéficier de la réduction d’impôt Pinel sur sa déclaration d’impôt 2015, sur ses revenus 2014. Il revient sur son expérience d’achat en loi Pinel :

Pourquoi avoir opté pour un achat en loi Pinel ?
Je souhaitais bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse et réduire le montant de mon impôt. J’ai été accompagné par un cabinet spécialisé en immobilier de défiscalisation à Paris, Selexium. Ils m’ont vraiment bien conseillé dans l’achat de mon bien. Il s’agit de mon premier investissement immobilier.

Où avez-vous acheté votre logement éligible au dispositif de défiscalisation Pinel ?
À Toulouse. C’est une ville qui est classée en zone B1 pour défiscaliser. Son bassin d’emplois et sa dynamique démographique m’ont plus. J’ai acheté un appartement T2, de 40 m2 avec 4m2 de terrasse à 180 000€, ce qui m’assure une réduction d’impôt pendant 9 ans de 2 800€ tous les ans. Les plafonds de ressources ou de loyers imposés par la loi ne sont pas trop restrictifs car ils restent proches des réalités du marché.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite investir en loi Pinel ?
De bien choisir la localisation géographique de son futur bien et de passer par les bons interlocuteurs, afin d’être bien accompagné dans son investissement. Lorsque l’on paye plus de 2 000€ d’impôt par an, cela commence à devenir intéressant d’acheter en Pinel. Mais il ne faut pas penser qu’à la réduction d’impôt, mais aussi à la revente 9 ans plus tard.

L’avis du professionnel de l’immobilier

Témoignage Salim Kabi, directeur commercial chez Sporting Promotion

Avez-vous remarqué un attrait plus fort des investisseurs pour le dispositif Pinel que Duflot ?
Depuis le premier semestre 2015, très clairement. Mais lors de l’annonce de la nouvelle loi Pinel le 1er septembre 2014, les investisseurs étaient assez méfiants les six premiers mois. Cette loi étant une version améliorée du dispositif Duflot, ils attendaient vraiment de connaître tous les contours de la loi et ses avantages.

Qu’est-ce qui séduit les investisseurs avec le dispositif Pinel ?
Le montant de la réduction d’impôt amené à 12, 18 ou 21% du montant de l’investissement les séduit. Mais aussi la durée de l’engagement à louer le bien qui est désormais au choix à 6, 9 ou 12 ans. L’autre atout du dispositif, c’est la possibilité de louer son appartement à ses enfants ou ses parents. Des investisseurs avec des enfants qui sont en âge d’aller étudier dans une grande ville française investissent en Pinel. Ils peuvent ainsi loger leurs enfants, tout en réduisant leurs impôts.

Pourquoi la loi Duflot n’a-t-elle pas été autant suivie par les investisseurs ?
Par manque de confiance, et une impression des investisseurs d’avoir plus de contraintes que d’avantages. Les zones ont été modifiées en Pinel, les plafonds revus et d’autres avantages ajoutés.

crédit photo : © VOJTa Herout/Shutterstock.

Pas de commentaire