Ministère et boule de gomme

Nouvelle niommation d'Emmanuelle Cosse

La nomination d’Emmanuelle Cosse au ministère du Logement et de l’Habitat durable a ranimé la défiance des professionnels de l’immobilier. Elle n’aura pourtant guère le temps d’imprimer sa marque en seulement 13 mois.

Le temps politique n’a que peu de lien avec le temps “classique”, celui constitué d’un cycle de 24 heures découpé en deux tranches de 12 heures – l’une diurne, l’autre nocturne – rythmant le quotidien des humains. En politique, le moindre mouvement prend du temps. Et quand une loi est finalement votée puis promulguée, il est nécessaire d’attendre plusieurs années pour en voir les effets.

Que dire dans ce cas des personnalités nommées lors du dernier remaniement ministériel ? Si les secrétaires d’État, aux portefeuilles réduits et donc moins contraignant, ont une vague chance d’influer sur leur périmètre d’action, les nouveaux ministres n’auront pas franchement le temps de rédiger, amender, voter et promulguer une loi. C’est particulièrement le cas pour Emmanuelle Cosse, nouvelle ministre du Logement et ex patronne d’Europe Écologie les Verts (EELV).

Touche pas à la loi Pinel

Sous cet intertitre un peu trivial se dissimule une réalité partagée par quasiment l’ensemble des professionnels du secteur immobilier. S’il y a une loi à laquelle il est urgent de ne pas toucher, c’est bien la loi Pinel. Elle est probablement le meilleur dispositif mis en place sur les 30 dernières années. Efficace, souple, simple, elle a rassuré les investisseurs et les a ramené sur le marché. Conséquence, les ventes de logement ancien augmentent et les mises en chantier se multiplient. Des modification seraient suicidaires.

Le mystère est donc entier. Quel rôle peut jouer Emmanuelle Cosse au gouvernement ? Si sa nomination a d’ores et déjà fait exploser EELV en vol, son action à la tête du ministère est un énomre point d’interrogation. Quelques décrets par-ci par-là, des ajustements à la marge et de aides supplémentaires en faveur de la rénovation énergétique (l’Habitat durable est dans son titre), voilà à quoi il est légitime de s’attendre. Mais pas de grande loi générale, dans la veine du dispositif Pinel. Les professionnels n’en espèrent pas plus.

Crédit photo : TTstudio / Shutterstock.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements