Loi Pinel : prolongation en vue ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’habitat durable, a déclaré réfléchir à la prolongation de la loi Pinel jusqu’au 31 décembre 2017. Actuellement, la loi disparaîtrait à la fin de l’année 2016.
Accueil / Actualités / Loi Pinel : prolongation en vue ?

Ce serait l’une des pertes les plus dommageables de ces dernière années. Lancée comme une bouteille à la mer en pleine crise économique et financière, elle a su naviguer contre les flots déchaînés et imposer ses idées, sa façon d’être. En pleine tourmente, elle a su rassurer les acteurs du marché et relancer tout un pan de l’économie. Elle, c’est la loi Pinel.

Car oui, malgré cette introduction quelque peu lyrique, la loi Pinel a réellement, et durablement, relancé le marché immobilier, alors en plein marasme début 2015. Les professionnels ne donnaient pas cher de la peau de la loi Duflot quand Sylvia Pinel a dégainé son dispositif. Elle a visé dans le mille en introduisant trois durées locatives pour trois réductions d’impôt, contre une seule durée et un seul taux pour Duflot. Quelque mois plus tard, les mises en chantier repartaient à la hausse.

Quel rôle pour Emmanuelle Cosse ?

La ministre du Logement a annoncé, lors de sa conférence de presse mercredi 23 mars, réfléchir à la prolongation du dispositif Pinel jusqu’en 2017. Actuellement, le dispositif disparaîtra à la fin de l’année si rien ne change. La réflexion autour de la prolongation de la loi amène deux conclusions. D’une, la loi Pinel est efficace. De deux, c’est un aveu d’impuissance de la part d’Emmanuelle Cosse.

Tout ministre du Logement espère promulguer une loi à son nom et permettant d’achever définitivement la crise du logement qui secoue le pays depuis une trentaine d’année. Emmanuelle Cosse, en plus de disposer d’un temps extrêmement court – une douzaine de mois tout au plus – doit composer avec une loi appréciée des professionnels de l’immobilier. Que peut-elle faire ? Jusque là, la ministre a surtout mis en valeur la loi Alur. Il y a fort à parier que son rôle n’ira pas plus loin.

Pas de commentaire