Lille, la ville où investir en Pinel pour la fin d’année 2017

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Pinel, Les villes où investir
  • Commentaire 0
Lille vient d'être classée ville la plus attractive de France pour le travail et le logement, mais est-elle réellement attractive ? Qu'en est-il du plafonnement obligatoire instauré en février ?
Accueil / Actualités / Lille, la ville où investir en Pinel pour la fin d’année 2017

Élue meilleure ville de France pour trouver un travail et un logement

Selon un classement récent, Lille est la ville la plus attractive de France.
Mais d’après quels critères ? Le classement, créé à partir de l’idée qu’un emploi stable et un bon salaire conditionnent l’accès au logement, a croisé plusieurs données : le taux de CDI à pourvoir et le pouvoir d’achat immobilier, ce dernier étant calculé à partir des salaires moyens constatés dans chaque ville, des prix de l’immobilier et des taux d’intérêt pour emprunter.

Ainsi, Lille a eu les meilleures statistiques, rassemblant 12,3 CDI pour 100 habitants en moyenne et 2 766 € de prix au mètre carré pour l’immobilier.
Cette première place est due à une hausse des recrutements en CDI depuis septembre 2016 contre des prix au mètre carré qui n’ont pas augmenté.

Sans croiser les résultats, dans le top 10, c’est Lyon (4e place) qui offre le plus de CDI : 13,6 % et Saint-Étienne (8e place) qui est le moins cher en prix des logements, avec des prix situés en moyenne à 1 315 € au mètre carré.

Plusieurs autres grandes villes sont également dans le top 10 : Nantes (5e place), Toulouse (6e place) ou encore Rennes (7e place). Paris, la capitale française, reste tout de même dans le haut du classement, à la 15e place.

Le plafonnement des loyers annulé

Toujours concernant Lille, l’encadrement des loyers, mis en place en février dernier à la demande de la maire Martine Aubry, a été annulé mardi par le tribunal administratif.

Le juge a estimé que ce dispositif n’aurait pas du être actif que dans la ville mais dans toute l’agglomération lilloise, qui comprend 59 communes, considérées comme zones tendues. Cette mesure n’était en vigueur qu’à Lille et Paris (depuis août 2015), où elle le restera. Elle prévoit qu’à la signature d’un nouveau bail ou d’un renouvellement, le loyer ne dépasse pas de plus de 20 % ou du moins de 30 % un loyer de référence fixé par arrêté préfectoral.

70 %
Entre 2000 et 2012, les loyers ont augmenté de 70 % à Lille.

Il faut reconnaître que Lille, même si les loyers n’ont pas augmenté récemment, est la troisième ville la plus chère de France avec une hausse des loyers de 20 points supérieure à la hausse française entre 2000 et 2012 (70 % contre 50 %).

Désormais, les propriétaires peuvent donc fixer les prix qu’ils souhaitent, tout en suivant le marché. Il est peut-être temps d’investir en loi Pinel dans cette ville, qui a toutes les qualités pour les investisseurs : population avec locataires potentiels, prix peu élevés, attractivité, etc.

Pas de commentaire