Ligne 15 : des retombées très inégales pour les communes

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Le Grand Paris prévoit la construction de plusieurs lignes de métro supplémentaires, afin d’améliorer les transports dans toute l’Ile-de-France.
Accueil / Actualités / Ligne 15 : des retombées très inégales pour les communes

Le Grand Paris va se doter d’un vaste réseau de transports : le Grand Paris Express. Parmi les prolongements de lignes et les constructions d’autres, la ligne 15 est au cœur de l’actualité. Une étude de la société américaine de conseil immobilier JLL détaille les retombés économiques potentielles en faveur des communes de la première ceinture, placées sur le tracé de la ligne 15.

Premier constat, elles ne seront pas les mêmes pour tout le monde. Ainsi, Boulogne devrait profiter de la construction de 500 000 mètres carrés de bureaux, tandis que Vitry est, selon l’étude, la ville qui “présente le plus grand potentiel de mutation urbaine”, et devrait elle aussi profiter d’un grand pôle scientifique, à l’image du campus Grand Parc de Villejuif.

Et les autres ?

L’étude constate également que Boulogne dispose d’une population éduquée : le taux de diplômés de l’enseignement supérieur est de 43%, contre 28% pour Châtillon-Montrouge, par exemple. L’étude note que cette dernière ne devrait pas profiter des retombées économiques. Lier ainsi niveau d’études et bénéfices économiques ouvre la voie à la plus grande centrifugation sociale que la France ait vécu à l’ère moderne.

Il ne faut pas se voiler la face. Si plusieurs municipalités risquent, déjà, de ne pas profiter du Grand Paris alors qu’elles se trouvent sur le tracé de la ligne 15, qu’en sera-t-il pour les autres ? À l’image de ce que la banlieue représente pour la capitale, les prix élevés des points économiques stratégiques pousseront les population modestes vers la périphérie, contribuant ainsi à produire de nouveaux ghettos. La tendance est déjà en cours.

Crédit photo : fivepointsix / Shutterstock.

Pas de commentaire