Des petites surfaces plus chères que les grandes

Selon une étude de la fédération nationale de l'immobilier, la Fnaim, les loyers des petites surfaces sont plus élevés que ceux des grandes surfaces. Une tendance qui se vérifierait dans toutes les grandes agglomérations françaises.

prix-immobilier-studio-élevés

Studio contre 3 pièces

Petite surface ne rime pas forcément avec petit loyer. En effet, d’après Oslo, l’observatoire du marché locatif de la Fnaim, plus la superficie d’un logement est petite, plus son loyer est proportionnellement cher. Si l’on prend comme exemple la vile de Paris où les loyers sont les plus chers, en moyenne, il faut compter 19,6 € par m². Soit un loyer d’environ 800 € pour 40 m². Or, quand on se penche sur les différents types d’appartements, on note des différences de prix. Pour un studio de 20 m², le loyer mensuel tourne autour de 500 €, soit 25 € par m², alors que pour un 3 pièces, le loyer est en moyenne de 17 € par m².

Ces écarts de prix entre les grandes et les petites surfaces s’expliquent par :

  • Une demande plus importante des petites surfaces
  • Une forte rotation des locataires des petites surfaces

Effectivement, les studios sont très souvent loués à des étudiants. De ce fait, ils se retrouvent inoccupés pendant les mois d’été. Un manque à gagner pour les propriétaires, qui tentent de compenser avec des loyers plus élevés.

Un écart qui varie selon les villes

immobilier-prix-location-petites-surfaces

Une tendance qui s’observe dans toutes les grandes agglomérations françaises. Cependant, l’écart de prix des loyers entre les grandes et les petites surfaces diffère selon la ville. Si à Paris les studios sont 30 % plus chers que les deux pièces, à Toulon ils ne coûtent que 17 % de plus. À Lyon en revanche, cet écart grimpe à 45 %.

Il en est de même entre les loyers des deux pièces et des trois pièces. Ainsi, à Toulon, les loyers des deux pièces sont 21 % plus élevés que les trois pièces. Un écart qui n’est que de 10 % à Nice.

Au delà des trois pièces, les écarts entre les différents types de logements ont tendance à se resserrer et cela quelles que soient les agglomérations.

Prix moyen des loyers dans les grandes agglomérations françaises :
– Paris : 19,6 € le m²
– Nice : 15,7 € le m²
– Marseille – Aix : 13,1 € le m²
– Lille – Bordeaux : 12,6 € le m²
– Toulon : 12,3 € le m²
– Lyon : 12,2 € le m²
– Toulouse : 11,7 € le m²
– Grenoble – Nantes : 11,5 € le m²

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements