L’immobilier au féminin en 3 points

L'année écoulée a été exceptionnelle pour l'investissement immobilier ainsi que pour l'accès à la propriété; une tendance à la hausse qui se poursuit en ce début 2017. En cette journée de la femme, il est pertinent d'examiner les différences entre hommes et femmes en matière d'immobilier.

Femme tenant clés

D’après une enquête de l’Insee (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) menée cette année, on peut relever le fait que malgré des inégalités de revenus entre femme et homme encore importantes, certains indicateurs se sont vus améliorés. Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, est l’occasion de faire le point sur la place qu’occupe la femme dans le projet immobilier.

Une recherche de logement en duo

Les diverses tâches que suppose un investissement immobilier, sont réparties plus ou moins équitablement entre la femme et l’homme. Ainsi, d’après une enquête menée par le site immobilier Immonot, on apprend que la recherche ainsi que la sélection de logement sont davantage pris en charge par le couple plutôt que par l’un des deux concubins. En effet, plus de 70% des personnes sondées révèlent qu’elles effectuent ces actions à deux.

Choix du logement : les femmes décident

Dans le fonctionnement du couple, la femme est généralement la force motrice d’un projet immobilier. Elle est à l’initiative des premiers contacts, des recherches d’informations, de logements etc…
Lorsque les décisions sont prises par une seule personne au sein du couple, les femmes choisissent dans 16,3% des cas. Toutefois, les tâches plus administratives, découlant de la transaction, sont majoritairement prises en charge par l’homme. Un peu plus d’un tiers des femmes s’occupent des charges administratives (les actes de notaires, les papiers bancaires…) contre 41% des hommes. Le couple n’endosse cette responsabilité que dans 24% des cas.

Un budget moins élevé que les hommes

On constate qu’en moyenne, les femmes achètent leur logement à 38 ans contre 36 ans pour les hommes. Ces données proviennent d’une étude menée par Empruntis.com sur 17 504 personnes célibataires souhaitant acquérir une résidence principale en 2015.
Dans un contexte propice à l’emprunt, notamment dû à des taux bas, au dispositif de défiscalisation Pinel ou encore au prêt à taux zéro + ; l’achat de logement a connu une envolée. Une augmentation qui se répercute également sur la gente féminine et son désir d’accéder à la propriété. En 2016, 46% de femmes célibataires en plus empruntent afin de financer une acquisition immobilière qu’en 2015.

Mais on note qu’elles empruntent une somme différente de celle des hommes de 5%. De plus les femmes vivant seules ont en moyenne un budget moins élevé de 15% que leurs homologues masculins d’après un sondage d’Harris Interactive, un institut de sondage d’opinion et d’études marketing. Étant moins payées, elles se trouvent plus facilement en difficulté pour rembourser mensuellement leur crédit. De ce fait, leur crédit peut leur revenir plus cher (taux du crédit plus élevé et durée plus élevée).

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements