Optimiser votre cuisine ouverte en 4 règles

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
La cuisine ouverte a toujours attiré de nombreuses personnes. Plus conviviale et spacieuse que la cuisine fermée, elle n'est plus le simple lieu où l'on prépare les repas. Découvrez nos conseils pour optimiser sa disposition et la rendre adéquate à vos envies.
Accueil / Actualités / Optimiser votre cuisine ouverte en 4 règles

Vantant sa convivialité et son côté pratique, de plus en plus de particuliers veulent une cuisine ouverte pour leur intérieur. Très en vogue, ce type de cuisine peut être optimisé au maximum, en suivant quelques règles simples.

Un concept en vogue

La cuisine ouverte s’est installée au sein des logements français dans les années 70, notamment à l’intérieur des nouveaux HLM afin de gagner quelques mètres carrés. Suscitant peu d’intérêt au début, auprès des ménages concernés, cet espace ouvert sur le salon ou la salle à manger a connu un regain d’intérêt dans les années 80. Cette nouvelle tendance a été impulsée par les ménages bourgeois qui y ont vu un symbole de l’égalité des sexes; la cloison ne séparant plus le couple entre cuisine et salle à manger. Ce nouvel environnement plus convivial est propice aux discussions, aux échanges et aux partages ; ne se limitant plus à la seule activité de cuisiner.

Des configurations stratégiques

  • Cuisine en I
  • La particularité de cette organisation est d’intégrer tous les éléments d’une cuisine le long d’une ligne droite ce qui convient pour les pièces peu larges. Dans ce cas de figure, vous devez privilégier les rangements en hauteur et intégrés aux éléments et à l’électroménager afin de maximiser votre espace.

  • Cuisine en L
  • Convenant pour les grands espaces, la cuisine en L comprend deux blocs personnalisables qui constituent son socle de base. Ils intègrent l’évier, le plan de travail, l’électroménager et quelques éléments de rangements. Ces derniers peuvent également être disposés en hauteur pour gagner de l’espace. Un îlot central peut venir agrémenter votre cuisine en L ce qui la rendra plus conviviale. L’îlot pouvant être une table, d’autres espaces de rangement ou bien un bar pour prendre un verre entre amis.

  • Cuisine en U
  • La disposition en U rend accessible facilement de nombreux éléments de votre cuisine puisqu’elle est autour de vous. Les placards et meubles sont plus accessibles, vous pouvez les disposer en fonction de vos envies. Toutefois, la cuisine en U nécessite un grand espace d’aménagement pour ne pas paraître oppressante.

Les 4 règles à respecter

Afin de cuisiner dans des conditions optimales, il est nécessaire que vous disposiez d’un espace rangé, fonctionnel et propre. Privilégiez des modules de rangements adaptés à votre surface et vos besoins ainsi que des matériaux faciles à entretenir.

  1. Le triangle d’activité

  2. Afin de fluidifier les multiples passages effectués au sein de votre cuisine, il est nécessaire d’ organiser intelligemment les trois pôles d’activité : le lieu de cuisson (plaques et feux), de conservation des aliments (réfrigérateur et placards) et de nettoyage (évier, lave-vaisselle). Ils doivent constituer un triangle dont les côtés sont assez égaux et ne doivent pas être trop longs pour ne pas rendre plus pénibles vos déplacements. Nous vous conseillons de ne pas installer l’évier ni les plaques de cuisson dans les angles pour pouvoir disposer d’assez d’espace pour effectuer les actions liées.

  3. Le cycle du sale au propre

  4. Ranger et nettoyer la vaisselle ne constitue pas l’activité la plus amusante d’une cuisine. Dans l’objectif d’y consacrer moins de temps, il faut créer un sens de circulation optimal allant de la vaisselle sale (endroit où l’on dispose les plats, la poubelle, l’évier) à la vaisselle propre (l’évier, le lave-vaisselle, les rangements).

  5. Une cuisine à votre taille

  6. Pour rendre une cuisine fonctionnelle et appropriée à vos besoins, la hauteur de chaque élément (plan de travail, hotte, four, îlot central, placards et autres rangements) doit être ajustée à votre taille. Toutefois en cas de revente ou de location, il est nécessaire que leurs dispositions conviennent à tous. C’est pour cela qu’en moyenne, la hotte d’aspiration est située à 60 cm des plaques de cuisson, le rangement le plus haut est situé généralement à 220 cm et que la hauteur du plan de travail est comprise entre 85 et 95 cm. Pour disposer de suffisamment d’espace de circulation, pensez également à éloigner les éléments entre eux, au minimum de 70 cm. Pensez aussi à libérer la surface nécessaire pour ouvrir un four ou un lave-vaisselle (environ 90 cm).

  7. Éclairez votre cuisine

  8. Pour finir, l’ambiance chaleureuse et conviviale de votre cuisine dépend également de l’éclairage dont elle dispose. Privilégiez la lumière naturelle ainsi que la lumière d’ambiance assurée par des spots directionnels, des petites lampes, des LED colorées (…) en plus du traditionnel plafonnier. Bien entendu, l’achat et la disposition de chacune de ces sources de lumière dépend de l’atmosphère que vous souhaitez que votre cuisine dégage.

Pas de commentaire