L’immobilier de luxe en France

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Accueil / Actualités / L’immobilier de luxe en France

La France est un pays qui fait rêver de nombreuses personnes. Les riches investisseurs ont toujours eu envie de s’offrir un bien d’exception dans l’Hexagone. Ce rêve serait-il devenu bien plus abordable pour les investisseurs étrangers au fil des années ?

L’immobilier de luxe n’a jamais connu la crise à travers le monde. De plus en plus de grandes fortunes émergent, et elles sont très mobiles, car il est également de plus en plus simple de voyager. Ces riches investisseurs possèdent de nombreuses résidences, appartements ou villas dans plusieurs pays du globe. La sécurité du pays est un facteur très important lors de l’achat d’un bien très haut de gamme. Mais pas que … Pour de nombreux professionnels, la baisse de l’euro par rapport au dollar devrait permettre de doper les ventes dans l’immobilier de luxe. De plus, le prix de la pierre aux États-Unis ne cesse d’augmenter, alors qu’il baisse en France.

L’évolution des devises n’est pas la seule raison de ce regain d’intérêt pour l’immobilier de luxe en France et en Europe. D’après une étude menée par Barnes, Paris était 20% moins chère qu’à Londres et 10% plus chère qu’à New York en 2009. Désormais, New York est 70% plus chère qu’à Paris. Quant à Londres, la ville est 2,7 fois plus chère que Paris. Londres reste la ville préférée des riches investisseurs, la ville possédant un parc immobilier haut de gamme neuf conséquent. Paris reste un très bon placement, les biens dépassant les 200 mètres carrés ou encore les 2 millions d’euros ayant perdu 25% de leur valeur initiale depuis 2011.

En revanche, la baisse des prix n’a pas lieu partout en France. Barnes a choisi de comparer la mythique ville de Saint-Tropez à Miami. Le délai de vente est en moyenne de 28 mois à Saint-Tropez contre 3 mois à Miami. Le nombre de ventes dans l’année a été de 8 pour Saint-Tropez, 232 pour Miami…

Crédit photo : romakoma.

Pas de commentaire