Les ascenseurs bientôt obligatoires dès trois étages

À ce jour, l'installation d'ascenseurs dans les immeubles neufs n'est obligatoire qu'à partir de 4 étages. Mais cela pourrait bientôt changer. En effet, le gouvernement envisage d'étendre cette obligation aux immeubles neufs à partir de 3 étages.

ascenseurs-trois-etages

De quoi ravir les personnes à mobilité réduite

Cette annonce intervient un mois après la polémique liée à la loi ELAN qui prévoit le passage de l’accessibilité des logements neufs aux personnes handicapées de 100 % à 10 %. Suite à cette annonce, de nombreuses associations avaient dénoncé un retour en arrière, craignant une baisse des logements accessibles et une discrimination à la location.

Pour calmer les protestations de ces dernières semaines, le gouvernement préparerait un décret visant à rendre obligatoire l’installation d’un ascenseur dans les immeubles neufs de trois étages et plus. Ce décret, qui doit modifier le Code de la construction, devrait permettre de doubler le nombre de logements neufs accessibles aux personnes à mobilité réduite. Selon le secrétariat d’État en charge du handicap, cette mesure va dans le bon sens :

Notre objectif est de répondre à l’ensemble de la population à tous les âges : des personnes vieillissantes aux familles nombreuses, et bien sûr en premier lieu les personnes handicapées afin de leur permettre d’avoir un logement de qualité qui réponde à leurs besoins.

Cependant, s’il s’agit d’une mesure qu’attendaient beaucoup d’associations, elles ne décolèrent pas pour autant.

Combien va coûter cette mesure ?

Cette mesure devrait toucher 5 000 nouveaux immeubles par an. Mais que tout le monde se rassure, cela ne devrait pas bouleverser le coût des nouvelles constructions.

Il faut savoir que le prix d’un ascenseur varie selon plusieurs critères :

  • Le nombre d’étages. Plus celui-ci est élevé plus le prix de l’installation le sera aussi.
  • La surace de la cabine.
  • Le choix des matériaux utilisés.

3-etages-ascenseurs-obligatoireAinsi, on estime que pour un immeuble de trois étages et comptant une quinzaine d’appartements, le coût de l’installation d’un ascenseur serait compris entre 30 000 et 40 000 €. Pas de quoi faire exploser le prix des appartements.

De plus, l’allègement des normes de construction imposé par la loi ELAN devrait permettre de compenser le coût de l’installation d’un ascenseur.

 

La question des charges

Mais l’installation n’est pas le seul élément à prendre en compte. En effet, il va falloir entretenir cet ascenseur et c’est ce coût qui risque de déplaire aux copropriétaires. Selon Édouard-Jean Clouet, fondateur de MeilleureCopro, une société qui compare les charges de copropriété, l’entretien d’un ascenseur entraînerait une charge annuelle supplémentaire comprise entre 140 et 200 € par logement, en fonction de l’étage.

Cette mesure est pour l’heure encore en négociation et devrait profiter aux personnes à mobilité réduite, ainsi qu’aux personnes âgées et aux familles ayant des enfants en bas âges.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements