Immobilier résidentiel VS terres agricoles

Immobilier résidentiel VS terres agricoles

Immochan, la filiale immobilier du groupe Auchan, prépare un projet d’envergure, mêlant résidences, commerces et loisirs au nord de Paris et sur des terres agricoles.

Le projet Europa City doit être présenté lors d’un débat public, du 15 mars au 30 juin. Les échanges risquent d’être houleux, tant son impact sur l’environnement local va être important. Comment ne pas l’être ? Avec 500 boutiques regroupées sur plus de 230 000 m2, des résidences par centaines, une piste de ski, une salle de spectacle ou encore un parc aquatique, c’est toute une région qui va être transformée.

Pour rendre son projet attractif, tant pour les responsables politiques que le grand public, Immochan table sur 11 800 emplois créés à terme et bien sûr un programme de formation destinée en priorité aux riverains. L’investissement se chiffre à 3,1 milliards d’euros, soit le plus gros investissement privé en France depuis… Disneyland Paris en 1992. L’objectif est d’attirer plus de 30 millions de visiteurs par an.

Résidences contre agriculture

Europa City est située sur le triangle de Gonesse dans le Val d’Oise, entre les aéroports du Bourget et de Roissy. Les opposants dénoncent un projet inutile, dans une zone déjà largement pourvue en centres commerciaux boursouflés. D’autant que ce sont les petits commerces qui risquent, une fois encore, de trinquer les premiers. Le projet est soutenu par le gouvernement, probablement obnubilé par les emplois promis.

Outre les nuisances sonores dues aux avions, l’ampleur des travaux et son impact sur l’environnement, la problématique dépasse le cadre du simple projet Europa City. Il s’agit de remplacer des terres agricoles, donc propices à l’agriculture, par des magasins et des habitations. Une certaine idée du développement.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements