Immobilier : qui peut (encore) se loger dans la Silicon Valley ?

En un an, les prix de l’immobilier ont bondi de 13% dans cette région de la Californie. En cause, les entreprises spécialisées dans les hautes technologies.

Le nom fait rêver la plupart des geeks de ce monde et probablement des centaines de milliers d’autres personnes. La Silicon Valley, berceau des hautes technologies et pouponnière d’entreprises à succès. Être implanté dans cette région américaine, c’est l’assurance de posséder une aura et une renommée mondiale.

Nombreux sont ceux qui souhaitent s’y installer. Plus nombreux encore sont ceux qui ne le pourront pas. En cause, Les désormais célèbre GAFA – Google, Apple, Facebook, Amazon. D’autres sont aussi coupables, mais les 4 cités porte la plus grande part des responsabilités. À cause d’eux, les prix de l’immobilier ont bondi de 13% en un an. Pire, les appartements avec une chambre ont augmenté de… 89% en un an.

Exode en cours

En conséquence, et pour le première fois depuis longtemps, le nombre de personne quittant les lieux est supérieur au nombre d’arrivants. Et la SIlicon Valley n’est pas la seule à voir ses prix et ses loyers augmenter de façon incontrôlée. San Francisco et les villes alentours subissent le même traitement, sans pouvoir agir. Une tendance de fond qui n’est pas prête de s’arrêter.

Crédit photo : © Matt Tilghman/Shutterstock.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements