Immobilier : un organisme pour gérer le patrimoine de l’État

L’État français investit régulièrement dans l’immobilier. Les cinq structures qui en assuraient la gestion vont fusionner en une seule entité.

Le patrimoine immobilier de l’État français représente 100 millions de mètres carrés. Autant d’investissement fiables et sécurisés, mais à la gestion difficile car pilotée par 5 organismes différents. Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du Budget, a présenté lundi 6 juin sa réforme de la gestion du parc immobilier public.

Ainsi, les cinq organismes vont fusionner en une seule entité, la Conférence nationale de l’immobilier public, ou CNIP. La gestion coûte pas moins de 7 milliards d’euros par an, hors personnel. Le regroupement des entités devraient permettre de faire des économies bienvenues en période de restriction budgétaire.

Premier rendez-vous à l’automne

La CNIP regroupe les acteurs principaux de la politique immobilière de l’Etat et de ses opérateurs, notamment la Direction générale des Finances publiques (service France Domaine), les secrétaires généraux de l’ensemble des ministères et du Conseil de l’immobilier de l’Etat, et un préfet de Région.

Christian Eckert a donné rendez-vous aux différents acteurs à l’automne, afin d’évaluer les premiers pas de la nouvelles entité. L’État possède 23 millions de m2 de bureaux, à peine moins de bâtiments d’enseignements, 22 millions de m2 de bâtiments techniques. À l’étranger, le parc immobilier public s’élève à 3,3 millions de m2, pour 92 biens différents.

Crédit photo : © Pecold – Shutterstock

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements