Immobilier européen : quelle surface pour 200 000 euros ?

Alors que le secteur se redresse en France, qu’en est-il en Europe ? Tour d’horizon.

En France, l’immobilier est l’un des seuls secteurs à être en croissance et à apporter quelques bonnes nouvelles. Au Royaume-Uni, le Brexit a précipité le marché dans le doute, certains fonds de gestion immobilier étant même obligés de suspendre leurs transactions pour éviter une fuite massive des capitaux.

Qu’en est-il ailleurs ? Eh bien, c’est assez simple, les pays les plus riches présentent des prix immobiliers les plus élevés et les pays “en crise” offrent, à l’inverse, des prix extrêmement attractifs et de nombreuses bonnes affaires. D’ailleurs, aux portes de l’Europe, la Russie est le pays proposant des prix tout simplement imbattable : pour 200 000 euros, il est possible de s’offrir un 276 m2.

La France est deuxième

S’il faut attendre encore un peu pour déterminer toutes les conséquences du Brexit, notamment dans l’immobilier, le Royaume-Uni est, encore et toujours, le pays le plus cher en Europe en ce qui concerne la pierre. Ainsi, pour 200 000 euros, il est seulement possible de s’acheter un logement de 39 m2.

La France suit juste après, avec un petit 50 m2 pour le même prix. S’enchaînent, dans l’ordre, l’Irlande (62 m2), l’Autriche (80 m2), l’Italie (84 m2), la Belgique (94 m2), L’Allemagne (97 m2), les Pays-Bas (97 m2), la République tchèque (105 m2), la Slovenie (118 m2), l’Espagne (119 m2), la Pologne (163 m2), le Portugal (194 m2), et la Hongrie (196 m2).

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements