La part de l’immobilier augmente dans les dépenses

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Selon le baromètre du Sofinscope, les dépenses liées à l’immobilier ont augmenté de 5% en 2016.
Accueil / Actualités / La part de l’immobilier augmente dans les dépenses

Le baromètre mesure les attitudes de consommation des Français. Dans sa dernière édition, le Sofinscope note une augmentation du budget lié au logement de 5% en 2016, par rapport à 2015. C’est, selon les auteurs, la plus fortes hausse depuis la création du baromètre.

Le budget se chiffre à 661 euros, soit 24,3% des revenus globaux. Pour un quart des Français, ce budget représente plus d’un tiers de leurs revenus. Étienne Epitalon, Directeur du marché de l’équipement de la maison chez Sofinco, explique que, “Environ un Français sur trois (34 %, +5 points) déclare avoir des difficultés à payer son loyer. Il s’agit du plus fort taux enregistré depuis le début de ce baromètre”.

Réduire ses frais pour payer son loyer

La conséquence de cette hausse est dramatique. Les foyers concernés sont forcés de rogner sur les autres dépenses, dans l’alimentation pour 54% d’entre eux et dans l’habillement pour 49%. Pire, 45% sacrifie les dépenses de santé.

En sus de ces réductions, l’augmentation de la part du logement impact indirectement toutes les autres, des vacances (60%) aux loisirs du quotidien(55%). Une majorité de Français (62%) a également réduit sa capacité d’épargne. Au final, c’est toute une vie qui est impactée par ce changement.

Pas de commentaire