Immobilier : l’artisanat du bâtiment remonte la pente

Après 15 trimestres de baisse, l’artisanat du bâtiment recommence à croître.

La chute fut terrible. Quinze trimestres de baisse consécutive. L’artisanat du bâtiment a subi de plein fouet l’explosion de la bulle immobilière américaine et des conséquence sur les économies mondiales et le marché immobilier français. Mais après des années de contraction, l’artisanat du bâtiment recommence à croître, entraîné par un marché immobilier en redressement depuis une quinzaine de mois.

Il a cependant fallu attendre que le marché s’améliore pour que l’artisanat reprenne de l’activité. C’est désormais chose faite, et les artisans du bâtiment retrouvent enfin des contrats. De janvier à mars 2016, la croissance a été de 1%. Le processus est logique : il faut acheter – ou construire – avant d’engager des travaux.

PTZ et Pinel, nouvelles stars

Certes, le marché immobilier se porte mieux. Certes, les primo-accédants augmentent de jours en jours et sont fin prêts à sauter le pas (de porte). Mais c’est surtout la réforme du prêt à taux zéro (PTZ) qui a permis à l’artisanat du bâtiment de retrouver des couleurs. Le dispositif Pinel a également joué un grand rôle.

Mais il est encore trop tôt pour crier victoire. Si l’immobilier, en général, se porte mieux grâce à l’environnement économique favorable (taux d’intérêts faibles, PTZ et Pinel efficaces), une rechute n’est pas à exclure. Seule une reprise globale de l’activité pourrait conforter l’embellie.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements