L’immobilier est-il vraiment accessible à tous ?

Si l’état actuel du marché pousse vers un oui franc et massif, les Français répondent en majorité par la négative.

zonage-pinel

Les Français sont 65% à juger que l’accès à la propriété est difficile. Les 3 principaux freins sont les prix de l’immobilier, trop chers (55%), les difficultés pour obtenir un prêt immobilier auprès des banques (40%) et les frais annexes liés à l’achat (notaire, garantie, dossier, etc… 37%). Suit de près le manque de confiance en l’avenir (35%).

Une situation assez paradoxale alors que le marché immobilier retrouve, enfin, ses niveaux d’avant crise de 2008. Les prix ont légèrement baissé, malgré une remontée quasi générale depuis quelques semaines, les taux d’intérêts ont rarement été si bas et la loi Pinel est un dispositif d’incitation à l’investissement immobilier efficace.

Différence de perception

Ces contradictions reflètent le fossé qui se creuse entre la population et les faits. Objectivement, il est difficile de dire que l’immobilier n’est pas accessible, quand toutes les conditions sont réunies pour réaliser de bonnes, voire très bonnes affaires. La loi Pinel permet de faire des économies d’impôts non négligeables – jusqu’à 63 000 euros sur 12 ans – et les crédits sont extrêmement abordable. Voilà les faits.

Mais la réalité est toute différente pour les Français. La crise a laissé des traces dans les finances des ménages, et les incertitudes liées à l’avenir ne pousse pas aux investissements. La relation avec les banques est également problématique, d’autant que la Banque centrale européenne (BCE) prête aux banques françaises à taux zéro.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements