L’architecture en pleine évolution

L'architecture en pleine évolution

L’aménagement du territoire est le prochain défi pour l’État et les collectivités. Normes énergétiques des bâtiments, écologie et développement durable sont autant de paramètres à prendre en compte. Sans oublier l’architecture.

Que celui qui n’a jamais critiqué l’architecture si typique des années 60 lève la main. À l’image des modes vestimentaires, l’apparence des bâtiments peut survivre au temps ou au contraire, représenter une certaine époque et tout ce qu’il faut éviter. Pour en revenir aux années 60, les ronds apposés sur toutes les surfaces possibles et imaginables, accompagnés de couleurs alternant entre le flashy et le fluo sont l’exemple même de ce qu’il ne faut pas faire.

En ce sens, un appel à projets a été lancé en septembre 2015 aux différents bailleurs sociaux. L’objectif était de favoriser l’émergence de nouvelles réponses architecturales, techniques et organisationnelles, sous 3 axes : performance énergétique et environnementale, évolutivité et adaptabilité des logements et transformation d’usage, évolution des bâtiments. Cinquante-deux dossiers avaient été déposés à l’époque ; la Caisse des dépôts et l’Union sociale pour l’habitat en ont retenu 5.

Développer une architecture de transformation

Les 5 projets ont été présentés mardi 8 mars, en présence d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable. Il s’agit d’Actis, Batigère Nord Est, Estuaire de la Seine, OPH 93 et SNI Sud-Ouest. Ils seront soutenus et accompagnés dans la durée par la Caisse des dépôts, de l’Union sociale pour l’habitat et des partenaires de l’appel à projets.

Crédit photo : Hellen Sergeyeva / Shutterstock.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements