LMNP

Accueil / Lexique / LMNP

Le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) permet d’obtenir une imposition dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non en revenus fonciers.
Contrairement au titre de loueur meublé professionnel (LMP), le bailleur offrant une location meublée non professionnelle ne doit pas être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS). De plus, les recettes générées par son activité ne doivent pas dépasser les 23 000 €.
Un propriétaire, ayant le statut LMNP peut choisir le régime d’imposition le plus rentable :

  • Le régime Micro-Bic des micro-entreprises : Le propriétaire bénéficie alors d’un abattement forfaitaire à hauteur de 50% des revenus locatifs, abattement représentatif des charges (71% pour les chambres d’hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme).
  • Le régime réel : avec ce régime fiscal, le propriétaire peut déduire le montant réel de ses charges (intérêts d’emprunt, impôts, frais comptables, travaux…) et amortir l’immeuble ainsi que le mobilier le garnissant.Pour les loueurs de meublé non professionnels, ce régime est optionnel. Le changement de régime doit être signifié aux services des impôts avant le 1er février pour l’année fiscale à venir.

Toute personne investissant dans les résidences de service pour étudiants ou personnes âgées ou handicapées grâce au dispositif Censi-Bouvard peut conserver le statut LMNP. Ainsi elle bénéficiera d’une réduction d’impôt de 11 % du prix de revient du logement pendant 9 ans pour l’achat de ce type de bien, neuf ou réhabilité.