Anticiper la revente d’un bien dès l’achat c’est possible

Lorsque l'on réalise un investissement immobilier destinée à la location, de type Pinel ou autre, dans le but de défiscaliser, on ne pense pas forcément que ce bien sera un jour mis en vente, sans aucun bénéfice fiscal à la clé pour les prochains propriétaires. Pourtant il est important d'anticiper au plus tôt ce moment afin de déterminer, au-delà du bénéfice fiscal, le montant qui pourra être retiré lors de la revente du bien.

revente-bien-immo

De l’investissement locatif au bien immobilier classique

Au départ, l’investissement locatif est généralement envisagé sous l’angle de l’économie d’impôt, dans l’optique soit de générer des charges déductibles du revenu global avec par exemple la loi Monuments Historiques, soit dans le but de bénéficier de réductions d’impôts au moyen de la loi Pinel ou Malraux. Cependant, une fois les délais d’engagements terminés, allant par exemple jusqu’à 12 ans en Pinel, ou tout simplement en cas de besoin de trésorerie, vous aurez la possibilité de revendre ce bien. Bien, qui alors arrivera sur le marché comme un bien immobilier classique et par lequel le futur acheteur potentiel ne tirera plus aucun bénéfice fiscal.
Pour pouvoir estimer la rentabilité d’un investissement locatif il est important d’intégrer d’autres critères comme par exemple les flux durant toute la détention du bien : loyer, charges, intérêts d’emprunt, taxes…et tenir compte du capital généré lors de la revente du bien.

En cas de revente anticipée qu’advient-il de votre crédit ?

bien-locatif-vendreArrivé à la fin de votre engagement vous souhaitez revendre votre bien cependant il est encore grévé d’un emprunt bancaire que vous remboursez mensuellement. Sachez que vous n’êtes en aucun cas tenu de respecter un quelconque délais pour vendre le logement, cependant, le crédit étant encore en cours, vous devez respecter les conditions énoncées par la banque détentrice.
3 solutions s’offrent à vous :
– la plus classique : le remboursement anticipé du prêt. Le montant retiré lors de la vente du bien vous permettra de rembourser avec anticipation le crédit immobilier cependant, attention, il est important d’évaluer le montant des IRA (Indemnités de remboursement anticipé) pour ne pas avoir de mauvaise surprise. En général, celles-ci s’élèvent au maximum à 6 mois d’intérêts (au taux moyen du crédit souscrit) ou 3 % du capital restant dû.

Lors de la souscription de votre crédit vous êtes tout à fait en mesure de négocier des conditions plus favorables en cas de rachat anticipé du crédit et donc de demander à enlever les IRA.

– utilisée dans certains cas : la reprise du crédit. Avec l’accord de la banque et sous certaines conditions le crédit peut être repris par l’acheteur dans le cas où le taux d’intérêt de votre prêt est plus intéressant que le taux qu’il pourrait espérer.

– la moins usitée : le transfert de crédit. Très peu utilisé en France, cette disposition doit être expressément prévue au contrat. Dans ce cas, le crédit bénéficiera des mêmes conditions et vous allez par là éviter de payer des IRA.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements