L’AMF alerte les épargnants sur les diamants d’investissement

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) alerte les particuliers sur les offres alléchantes de placement dans les diamants d’investissement, sur une note publiée sur son site. Des offres mensongères et “risquées”.

Diamant

Constatant “une forte augmentation des offres de placement dans le diamant d’investissement auprès du public français”, l’organisme de surveillance et de contrôle des marchés financiers appelle les épargnants à rester vigilants et à se méfier de “ces offres qui font miroiter des promesses de rendements exceptionnels, voire irréalistes”.

Ces offres se multiplient sur le web et suscitent les plaintes de plus en plus d’épargnants dénonçant le démarchage agressif mené par ces plateformes et les difficultés à récupérer leur investissement “voire à joindre leur interlocuteur”. “Il apparaît également que les adresses postales de ces plateformes ou sociétés dans des lieux prestigieux sont souvent fictives ; le discours commercial n’est pas sans rappeler celui employé par les plateformes de trading illégales de Forex ou d’options binaires”, souligne l’AMF, qui exprime “la très grande incertitude” inhérente à la nature de telles offres.

Ces plateformes promettent des taux de rendement mirobolants. L’AMF conseille aux particuliers de “ne pas donner suite aux sollicitations de ces entités et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit” et rappelle que ces offres “s’avèrent risquées”.

Le magazine de consommateurs “Que Choisir?” avait déjà pointé du doigt le caractère risqué de ce type d’investissement dès février 2014, s’inscrivant en faux contre les sites vantant la stabilité exceptionnelle de ce type de placements. Le magazine avait notamment relevé que les plateformes dédiées prenaient souvent comme point de repère l’année 2009 pour montrer l’extraordinaire croissance de la valeur du diamant. Or, 2009 fut une année particulièrement mauvaise sur le marché du diamant.

Les investisseurs néophytes prennent de véritables risques en engageant leurs économies sur le marché bien particulier du diamant. “En cas d’escroquerie, les victimes doivent déposer plainte et fournir aux autorités judiciaires compétentes toutes les informations possibles (références des transferts d’argent, contacts identifiés, adresses, mails ou courriels, Skype, etc.)”, précise l’AMF dans son communiqué.

    Élargissant son propos, l’AMF préconise à tous les épargnants de :

  • “ne pas oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé”
  • “d’obtenir un socle minimal d’informations sur les sociétés ou intermédiaires qui vous proposent le produit (identité sociale, pays d’établissement, responsabilité civile, règles d’organisation, etc.)”
  • “de ne pas investir dans ce qu’ils ne comprennent pas”
  • “posez-vous la question de savoir comment est réalisée la valorisation du produit proposé (prix d’achat ou prix de vente), renseignez-vous précisément sur les modalités de revente du produit et les délais liés, notamment dans le cas où le produit investit sur une classe d’actifs

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements